La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Henri Deluy

Ouvrages chroniqués

Kérosène kitch
de Henri Deluy
2017
Henri Deluy publie, à 86 ans, Kérosène kitch, où s’entremêlent hommages poétiques, traductions et poèmes. Autant de circonstances et de photographies mentales du siècle et de la vivacité de son regard. Poète, traducteur, cuisinier hors pair (cf. ses livres de recettes), directeur de publication de la fameuse revue Action poétique (de 1958 à 2012), passeur passionné à La Biennale internationale de poésie en Val de Marne (de 1990 à 2005), Henri Deluy aura mené tout cela de l’avant, sans compter son activisme politique au Parti communiste, son métier de bibliothécaire à Ivry-sur-Seine (qui est l’un des bastions communistes de ce que l’on appela la ceinture rouge). On ne peut pas ne pas évoquer aussi sa passion des langues, tant par la place que les traductions occupèrent dans Action...
Emmanuel Laugier
avril 2017
Le Matricule des Anges n°182
Je ne suis pas une prostituée, j’espère le devenir
de Henri Deluy
Mêlant notes et souvenirs, le poète trace avec gravité le portrait en creux de toute une vie. Son nouveau recueil, l’un des plus beaux, est une leçon d’humanisme. Peut-on aujourd’hui encore écrire des poèmes aux accents lyriques avec une matière de prose ? Tentative risquée d’équilibre que le poète Henri Deluy assume avec force à l’occasion de Je ne suis pas une prostituée, j’espère le devenir. Un titre qui surprend et qui ne dit d’abord rien sinon une intention : par ce titre qui n’est pas un titre de livre de poésie, « je » signe un livre de poésie. « Car,/ Ce qui ne pourrait/ Le poème le dit. » Par touches successives et tranchantes, le poète nous offre un livre de chair, de sang et d’amour, dans une langue souvent désincarnée. La matière du...
Marie-Laure Picot
janvier 2003
Le Matricule des Anges n°42
Da capo
de Henri Deluy
Il peut se le permettre« . Voilà en somme ce qu’on est tenté de dire à la lecture du nouveau recueil de poèmes d’Henri Deluy, né en 1931, animateur de la revue Action poétique depuis les années 50 et directeur de la plus récente Biennale Internationale des Poètes en Val-de-Marne. Les fonctions ne doivent pas effacer l’auteur, mais tout lecteur comprendra aisément par les références faites dans Da capo à Mandelstam, Pessoa ou Aragon qu’Henri Deluy est aussi un lecteur passionné. Mais ce que »peut se permettre« ce poète, c’est la rencontre fracassante de multiples inspirations qui vont du...
Marc Blanchet
septembre 1998
Le Matricule des Anges n°24