La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Henri Droguet

Ouvrages chroniqués

Désordre du jour
de Henri Droguet
2016
D’accords discordants en défigurations heureuses, c’est le poème toujours recommencé de son amour de la vie que met en mots Henri Droguet. Il berce notre fini dans l’infini, chante à mots rares ou déchante à mots voraces les splendeurs hasardeuses des états du ciel ou le remuant désordre des jours qui passent. Voilà plus de trente ans – et une vingtaine de livres – qu’Henri Droguet partage les mouvements pluriels de cette réalité primordiale qu’est le dehors – la mer, le vent, les nuages, les paysages bretons – perçu comme une présence vivante. Ce monde d’énergies en mouvement, de danse enivrante de flux qui s’affrontent, se mêlent ou se croisent, ses poèmes les miment, épousent leur force fertile et les célèbrent, parce...
Richard Blin
janvier 2017
Le Matricule des Anges n°179
Off
de Henri Droguet
2007
Toute grande poésie relève d’un sens du lieu et de la formule, ce qui exclut les poètes qui se regardent au profit de ceux qui regardent et cherchent à capter la musique de fond de la vie. Car « vivre est émouvant, et la poésie n’est pas autre chose que le relevé sec, tranchant, impitoyable, de cette émotion sans équivalent immédiat », selon Georges Perros, qu’Henri Droguet cite en exergue de son dernier livre. Off, c’est la toujours même singulière expérience d’un homme - « l’animal effarant à casquette et quatre deux/ puis trois ou pas pattes l’homme qui/ a vu l’homme qui a vu… sa...
Richard Blin
février 2008
Le Matricule des Anges n°90
Avis de passage
de Henri Droguet
2005
Pour dire le grand charivari acide et fauve de tout ce qui passe et fuit, Henri Droguet dompte et conduit un vers aussi déferlant que musicien. Henri Droguet c’est d’abord un climat et une voix qui donne du corps aux pleins et aux déliés de la lutte majuscule que se livrent les éléments. Son poème est ouvert aux vagues, aux vents, aux « splendeurs hasardeuses » et aux dérives sauvages. Il y a « de l’embolie dans le chaos de l’éboulis / du bibelot de l’abattis de l’embargo / déferlements hirsutes / labours à l’étalée des déluges / soulèvements des lointains ripaille / aux cieux tronçonnés inverses cataractes / trombes férocités splendides chevelues / les étoiles s’embardent et dérapent / l’horizon veuf grand fond grand vide /...
Richard Blin
janvier 2006
Le Matricule des Anges n°69