La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Jean-Paul Michel

Ouvrages chroniqués

Correspondance 1981-2017
de Pierre Bergounioux , Jean-Paul Michel
2018
De la juvénilité batailleuse de leur adolescence à l’inscription artiste du vrai – en prose pour l’un, en poésie pour l’autre – retour sur l’itinéraire de deux frères d’élection. Tout commence en octobre 1965, à Brive, au lycée Georges Cabanis. Pierre Bergounioux y entame sa dernière année scolaire. « Le troupelet familier, ingénu dans lequel je marche, depuis la sixième, se reforme pour la dernière fois, augmenté de quelques arrivants. » Dans la même classe de Terminale que lui surgit un certain Jean-Paul Michel, une sorte de Grand Meaulnes, de « ténébreux animal » à l’insolence imberbe et rieuse, un garçon dont la fougue et l’énergie allaient les entraîner à la rencontre de bien des possibles et d’abord d’eux-mêmes. Ce temps des éveils adolescents, de la...
Richard Blin
octobre 2018
Le Matricule des Anges n°197
L’art n’efface pas la perte. Il lui répond » (entretiens 1984-2015)
de Jean-Paul Michel
2016
En n’admettant comme juge d’art que la vie vivante, « le cru des choses / leur or », Jean-Paul Michel resacralise la poésie tout en incitant à fonder à neuf le champ du vivable. Une passion, une bonté, une innocence énorme doublée d’une implacable acuité brûlent les pages de « L’art n’efface pas la perte. Il lui répond ». Regroupant une vingtaine d’entretiens réalisés entre 1984 et 2015, il donne à lire les fruits d’une méditation de plus de quarante ans sur les conditions de possibilité de cet acte qu’est le poème appréhendé « dans sa radicalité et son dénuement ». C’est que Jean-Paul Michel est un poète qui ne peut séparer la poésie de la pensée. Considérant lucidement ce qu’il en est du réel – sa part terrible comme ce qu’il a d’inconnaissable – et avouant son...
Richard Blin
février 2017
Le Matricule des Anges n°180
La Vérité, jusqu’à la faute
de Jean-Paul Michel
2007
Jean-Paul Michel, poète et prosateur, fondateur des éditions William Blake & Co., revient sur les vérités vécues qui ont façonné son œuvre comme sa vie. Dignité et densité, franchise et panache, rigueur et souveraineté, La Vérité jusqu’à la faute est un livre où Jean-Paul Michel va nu, « dans la lumière et dans la force » (Rimbaud), entre aveux et perspectives de vie nouvelle, rendez-vous avec soi-même et quête de la voie. Porté par le flux des désillusions révélantes, par le rejet des pensées du renoncement et de toutes les formes de ressentiment ou de ruminations négatives mais sans rien oublier de ce qui fut ni de ce qu’il fut, il nous propose un ensemble de notations et de réflexions qui cristallisent une série de vérités, parfois...
Richard Blin
juin 2007
Le Matricule des Anges n°84
Le Réel surgit selon ses qualités réelles-d’obstacles
de Jean-Paul Michel
Avec ces deux plaquettes (tirées à 300 exemplaires seulement), après Difficile conquête du calme (Joseph K., 1996), Jean-Paul Michel, connu pour sa poésie, poursuit son œuvre en prose d’inspiration autobiographique. Le premier texte répond à une question de la revue L’Animal : « Qui sont nos ennemis ? » Un court récit témoigne pour l’auteur mais aussi pour la génération née après guerre. « D’abord, on n’a pas d’ennemi. On connaît chacun pour ce qu’on l’aime. On loue la vertu d’instinct. La loyauté, le goût du don, la franchise, l’innocence, l’insouciance, le rire aux éclats… » Puis, à...
Jacques Goulet
septembre 2000
Le Matricule des Anges n°32
Admirations et Circonstances
de Jean-Paul Michel
Jean-Paul Michel, alias Jean-Michel Micheléna, qui a écrit jusque là une oeuvre toute poétique nous livre aujourd’hui dix sept proses et un poème, dédiés à des artistes. Bien que ces textes soient de « circonstances », l’enterrement d’Hervé Guibert, une rencontre avec Michel Foucault, d’« admirations », pour l’oeuvre contemporaine du photographe Bernard Faucon ou celle, ancienne, de la Boétie, ou de circonstances et d’admirations mêlées, la lecture d’un livre de Pierre Bergougnioux ou celle subjuguées d’Ostinato de Louis René des Forêts, ils rendent tous un son d’achèvement et renvoient...
janvier 1993
Le Matricule des Anges n°3