La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
ZA Loup à Loup 83570 Cotignac
tel ‭04 94 80 99 64‬
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Jón Kalman Stefánsson

A propos

Pêcheur de beauté Empreints de poésie, les romans de l’écrivain islandais s’attachent à faire entendre le cœur battant de la vie sous la glace et le froid d’un monde hostile. Et touchent à l’essentiel. Les narrateurs des trois romans de Jón Kalman Stefánsson traduits en français évoquent souvent l’importance des mots. La manière avec laquelle ils peuvent donner un sens à la vie, avec laquelle ils peuvent sauver, ou condamner, une vie. De même, si « le gamin », ce héros innocent, Bárður son seul ami et le capitaine Kolbeinn consacrent une grande part de leurs pensées aux livres, ils ne sont pas les seuls. Et dans les fermes les plus englouties sous la neige, la tempête et la solitude, il est toujours quelques livres, poèmes ou contes islandais, quelques imprimés, revues et journaux, pour...
janvier 2013
Le Matricule des Anges n°139

L’odyssée blanche

Rassemblés par le style intense de Stefánsson, les vivants, les morts et ceux qui vont en mer, trouvent dans la trilogie de l’Islandais ce souffle dont on fait les légendes. Le Cœur de l’homme met donc un terme à la trilogie du « gamin » dont Gallimard avait commencé la publication avec Entre ciel et terre. Il est courant que l’on dise, à des fins commerciales, que chaque volume d’une trilogie romanesque peut se lire séparément. Il n’en est rien ici et avant de s’attaquer aux 450 pages du troisième opus, le lecteur français aura tout intérêt à commencer son...
janvier 2013
Le Matricule des Anges n°139

Traduire la neige

Spécialiste de la littérature islandaise, Éric Boury a traduit (entre autres) les trois volumes de la trilogie de Stefánsson. Et prédit d’autres traductions du même auteur pour les années à venir. Quelles difficultés particulières le traducteur doit-il affronter pour passer de l’islandais au français ? La particularité de la langue islandaise, c’est qu’elle a peu évolué depuis le Moyen...
janvier 2013
Le Matricule des Anges n°139

Ouvrages chroniqués

Mon sous-marin jaune
de Jón Kalman Stefánsson
2024
Défaire le temps
Feya Dervitsiotis
février 2024
Le Matricule des Anges n°250
Article non disponible
Entre ciel et terre
de Jón Kalman Stefánsson
2010
Habile, surprenante ou poignante, la prose de Jón Kalman Stefánsson est comme travaillée par le froid. De l’islandais ! La langue d’origine est assez rare pour inciter à ouvrir ce livre, et l’incitation tient ses promesses. La fiction que Jón Kalman Stefánsson déploie très progressivement, distillant les événements avec rareté parmi de denses tranches visuelles ou introspectives, est - la métaphore est certes usée mais dans ce cas inévitable - un voyage, voyage au pas des gens aux yeux clairs, à de rares exceptions près : « Ils arrivent de France et d’Espagne, nombre d’entre eux ont les yeux noirs et certains laissent la couleur de ce regard auprès d’une femme avant de repartir, puis...
Marta Krol
mars 2010
Le Matricule des Anges n°111