La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Kenzaburô Oe

Ouvrages chroniqués

Adieu, mon livre !
de Sumi Fukui-Tschudin , Kenzaburô Oe
2013
Lorsque, né en 1935, le spectre commun s’approche, il faut à tout homme faire un bilan. A fortiori pour un écrivain. C’est ainsi que Kenzaburô Ôé, prix Nobel 1994, qui annonça en cette occasion ne plus écrire de roman, reprit « la plume-réservoir » pour offrir un volume de plus de mille pages, puis une trilogie, dont le dernier volet, Adieu mon livre !, est le seul traduit en français. On n’a pas oublié sa dénonciation des groupuscules d’extrême droite et du nationalisme dans les nouvelles du Faste des morts, le drame de son fils handicapé dans Une affaire personnelle, des romans tant...
Thierry Guinhut
octobre 2013
Le Matricule des Anges n°147
Œuvres
de Kenzaburô Oe
2016
Succombant aux tentations de la violence ou de la haine de soi, les personnages de Kenzaburô Ôé composent un microcosme perturbant mais profondément humain. Un adolescent commet l’inceste avec sa sœur, handicapée mentale, en l’assurant qu’ils constituent ainsi une sorte de couple inséparable, mais elle se suicide quand elle comprend la vérité et leur culpabilité. Un jeune homme de 17 ans, masturbateur effréné et honteux, trouve le salut dans la dévotion fanatique à l’Empereur, commet un assassinat politique et se pend ensuite. Dans un autobus, une bande de soldats américains force une dizaine de Japonais à se transformer en une «  tribu bêlante » de moutons dociles, les fesses à l’air. Sur un lit d’hôpital, un « homme-cancer  » dicte à sa...
Thierry Cecille
novembre 2016
Le Matricule des Anges n°178