La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Laurence Sterne

Ouvrages chroniqués

La Vie et les opinions de Tristram Shandy
de Laurence Sterne
2004
Nouvelle traduction du chef-d’œuvre anglais du XVIIIe siècle, La Vie et les opinions de Tristram Shandy : une biographie en forme de farce qui, à grand renfort de digressions, en oublie jusqu’à son sujet. Plagié dès sa publication, complimenté par Madame de Staël pour son humour, encensé par Charles Nodier, capable d’influencer aussi bien un Diderot qu’un Balzac (seul Walter Scott lui reprocha d’imiter le style de Rabelais par pure affectation), promu par Ponge au rang d’auteur fantaisiste, Laurence Sterne est à l’Angleterre ce que Rabelais est à la France et Cervantès à l’Espagne : une sorte de monstre littéraire qui force au respect. Né en Irlande en 1713, Laurence Sterne vécut les premières années de sa vie aux côtés de son père officier, ce qui lui permit d’acquérir un savoir...
Didier Garcia
mars 2004
Le Matricule des Anges n°51
La Vie et les opinions de Tristram Shandy
de Laurence Sterne
Facétieux et satirique, Laurence Sterne était un homme d’église peu orthodoxe. Nouvelle et surprenante traduction de Tristram Shandy. Jusqu’à l’âge de quarante-sept ans, Laurence Sterne (1713-1768) a mené la vie d’un obscur pasteur anglican dans une paroisse de campagne du Yorkshire. Pasteur peu dévot, aimant la chasse, les joyeuses soirées entre amis et les femmes (le caractère difficile de son épouse poussait notre clergyman à chercher les divertissements hors de chez lui). Tout cela ne l’empêcha pas d’écrire des sermons, des lettres et, en 1749, une petite pièce comique sur une querelle d’ecclésiastiques qui préfigure sur un mode mineur l’esprit shandéen. Et puis, sans autre signe annonciateur de son génie, il fit...
Christian Molinier
mai 1999
Le Matricule des Anges n°26