La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Laurent Nunez

Ouvrages chroniqués

Si je m’écorchais vif
de Laurent Nunez
2015
Les gens disparaissent de plus en plus. S’absenter est tout ce qu’ils trouvent pour continuer à vivre, si l’on en croit David Le Breton dans Disparaître de soi. Face à l’obligation qui nous est faite d’être nous-même, nous n’aurions d’autre désir que de nous effacer, lâcher prise, déserter. Devenir insaisissable, perdre son nom, son identité, serait une manière d’échapper à l’individu que nous sommes censés incarner, toujours plus performant, dans cette décomposition du lien social où nous nous découvrons si seuls. Un peu rapide sur les raisons de cette propension que nous aurions...
Xavier Person
juin 2015
Le Matricule des Anges n°164
Il nous faudrait des mots nouveaux
de Laurent Nunez
Ils sont partout les mots, au point d’en être parfois obsédants. Parce qu’il y a ceux dont on aurait besoin, ceux dont on se passerait volontiers et puis les « mots nouveaux », ceux qui pourraient nous faire « changer de vie ». Laurent Nunez en a sélectionné treize, venus des quatre coins du monde, qu’il décrypte dans un livre savant et joyeux. Des mots nouveaux pour une vie nouvelle. Un peu à la façon dont la médecine est d’abord l’art d’enfermer le mal en un mot – latin ou grec –, il a circonscrit autour de chacun des mots élus, le faisceau de sentiments, de sensations et de sens dont...
Richard Blin
septembre 2018
Le Matricule des Anges n°196
L' Énigme des premières phrases
de Laurent Nunez
2017
En analysant les premières phrases de romans ou de pièces de théâtre très connus, Laurent Nunez nous livre une célébration de la littérature. Voici un petit livre à la couverture rouge sur lequel tous les professeurs de lettres devraient se précipiter. Un livre qui propose de tout reprendre par le début, le moment où ça commence, autrement dit l’incipit. D’où le projet de vraiment lire les premières phrases de quelques chefs-d’œuvre de la littérature française, de s’attarder à cette première phase de l’immersion dans une œuvre, de s’intéresser aux enjeux de ce moment où un contact intime s’établit entre le lecteur et le livre. « Que se passerait-il si, convoquant toutes les ruses, on pratiquait sur ces énoncés cristallisés par...
Richard Blin
juin 2017
Le Matricule des Anges n°184
Les Récidivistes
de Laurent Nunez
2008
Comment rester celui qu’on a été tout en cherchant à devenir les autres ? Ou comment Laurent Nunez est devenu écrivain. Après avoir consacré un essai aux écrivains qui médisent de l’écriture, à ceux que Paulhan appelait les Terroristes (Les Écrivains contre l’écriture, José Corti - voir Lmda N°75) - et montré combien cette Terreur contrôlée et gérée, pouvait être l’un des plus puissants moteurs de la littérature, Laurent Nunez ne pouvait mieux parapher sa démonstration qu’en nous proposant un roman, son premier, à 30 ans. Ne serait-ce que pour prouver que, malgré tout, la littérature se porte bien et a encore de beaux jours devant elle. C’est l’autobiographie d’un jeune homme d’aujourd’hui, l’histoire de...
Richard Blin
septembre 2008
Le Matricule des Anges n°96
Les Écrivains contre l’écriture (1900-2000)
de Laurent Nunez
2006
A partir des impostures du renoncement, et contre les dictateurs du silence moderne, Laurent Nunez pointe ce qui fait écrire et ne cesse de relancer la littérature. Pourquoi les écrivains écrivent-ils ? Si l’énigme est vieille comme l’écriture, elle a été réactivée par les surréalistes, donnant ainsi naissance à toute une série d’œuvres et d’écrivains médisant de l’écriture à l’image de Valéry déclarant : « La littérature n’est pas mon souci cardinal. J’en ai malheureusement de plus grands. J’en ai heureusement de plus profonds. » Ce sont ceux que Paulhan appelait les Terroristes. En quoi sont-ils si menaçants ? Que disent-ils ? Que veulent-ils ? Que leur répondre ? C’est ce à quoi s’attache Laurent Nunez (né en 1978), dans un essai passionnant et...
Richard Blin
juillet 2006
Le Matricule des Anges n°75