La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Martin Crimp

Ouvrages chroniqués

Dans la République du bonheur
de Martin Crimp
2013
Chacun cherche le bonheur pour soi et pendant ce temps le monde s’écroule. Martin Crimp ne prend généralement pas de gants pour attaquer frontalement le monde tel qu’il nous apparaît. Et dans La République du bonheur nul besoin de scène d’exposition ou de round d’observation. Il nous place d’emblée au cœur du sujet de ce « divertissement en trois parties » ponctué de chansons. C’est Noël dans une famille tout ce qu’il y a de plus classique : le père, la mère, les grands-parents et les deux enfants s’apprêtent à réveillonner mais, en attendant, règlent leurs comptes. Ou du moins parlent de choses qui semblent les opposer, depuis l’enfant de père inconnu dont...
Patrick Gay Bellile
juillet 2013
Le Matricule des Anges n°145
La Ville
de Martin Crimp
2008
Dans La Ville, les personnages de Martin Crimp inventent à leur tour des personnages, histoire de se sentir vivants. Martin Crimp est décidément une grande voix de la dramaturgie anglaise. Il invente un univers où la parole est action et emprunte des chemins surprenants et sinueux. Ses textes semblent écrits comme une partition, avec une rythmique singulière. Les répliques se coupent, se chevauchent et les digressions, nombreuses, créent des associations étonnantes. Comme si ce déroulement apparemment chaotique de la parole donnait finalement à entendre les pensées secrètes, ce que l’on cache ou ne veut pas voir. Martin Crimp a choisi de mettre en exergue de La Ville, sa dernière pièce traduite et...
Laurence Cazaux
novembre 2008
Le Matricule des Anges n°98
Getting Attention
de Martin Crimp
2006
Getting attention est une pièce extrêmement tendue où les mots tournent autour de la difficulté à dire, la difficulté d’être, et où la principale victime de ce malaise des adultes est l’enfance. La pièce est bâtie comme une partition sonore où des parenthèses indiquent un changement de ton, généralement une chute, et une virgule sur une ligne distincte signifie une pause. Comme si la parole n’arrivait pas à se faire entendre. La construction de la pièce est menée de main de maître, ressemblant à un puzzle où il manquerait au final quelques pièces. La scène est scindée en trois lieux, un...
Laurence Cazaux
avril 2006
Le Matricule des Anges n°72
Tendre et cruel
de Martin Crimp
2004
Partir de la tragédie grecque pour arriver à la barbarie de notre temps, c’est le parcours de Martin Crimp dans sa nouvelle pièce. L’histoire mythologique qui inspire Martin Crimp pour écrire Tendre et cruel est celle d’Héraclès (également appelé Hercule), fils de Zeus, célèbre pour ses douze travaux et sa force incomparable. C’est l’un des grands héros grecs mais dont la capacité de réflexion consistait essentiellement à trouver la meilleure façon de tuer des monstres invraisemblables. L’épisode dont s’inspire Martin Crimp est celui du héros et de sa jeune femme, Déjanire. De retour de leur mariage, ils sont arrêtés sur leur route par un fleuve dont les eaux ont grossi. Un centaure propose de les faire passer sur...
Laurence Cazaux
octobre 2004
Le Matricule des Anges n°57
Le Traitement/Atteintes à sa vie
de Martin Crimp
Dans une société de consommation, qu’est-ce qui différencie l’art de la vie ? Apparemment peu de choses dans les pièces de Martin Crimp. Le Traitement met en jeu deux producteurs. Ils s’intéressent à l’histoire d’Anne, bâillonnée et attachée par son mari. Mais pour adapter cette histoire au cinéma, ils vont devoir la distordre selon des règles pour la plupart commerciales : « le processus de transformation par lequel la vie devient de l’art exige que parfois l’on couche la vérité sur un lit de Procuste » (Procuste était un brigand rendu célèbre par ses tortures, ndlr). L’auteur décrit...
Laurence Cazaux
septembre 2002
Le Matricule des Anges n°40