La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Philippe Jaccottet

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Le Dernier Livre de Madrigaux
de Philippe Jaccottet
2021
Lmda N°222 Dans un monde qui lui est un défi permanent, la poésie de Philippe Jaccottet, qui vient de mourir, incarne une façon heureuse d’habiter la terre. Deux derniers textes viennent l’illustrer. Tout est dit. Philippe Jaccottet est décédé le 24 février dernier, mais le chant aura été chanté, « risqué à voix basse ou même quelquefois, rarement certes, clamé à pleine gorge comme une explosion de soleil sous les voûtes de pierre ». Né en 1925, à Moudon, en Suisse romande, il habita Lausanne, où il fit ses études universitaires, puis Paris avant de s’installer à Grignan, dans la Drôme,...
Voué au vrai jusqu’à se perdre
avril 2021
La Clarté Notre-Dame
de Philippe Jaccottet
2021
Lmda N°222 Dans un monde qui lui est un défi permanent, la poésie de Philippe Jaccottet, qui vient de mourir, incarne une façon heureuse d’habiter la terre. Deux derniers textes viennent l’illustrer. Tout est dit. Philippe Jaccottet est décédé le 24 février dernier, mais le chant aura été chanté, « risqué à voix basse ou même quelquefois, rarement certes, clamé à pleine gorge comme une explosion de soleil sous les voûtes de pierre ». Né en 1925, à Moudon, en Suisse romande, il habita Lausanne, où il fit ses études universitaires, puis Paris avant de s’installer à Grignan, dans la Drôme,...
Voué au vrai jusqu’à se perdre
avril 2021
Œuvres
de Philippe Jaccottet
2014
Lmda N°151 En maintenant très haut l’artisanat des mots et en accordant sa vie à la poésie, c’est à rassembler les traits épars du paradis sur terre que Philippe Jaccottet se sera voué. Le voici dans la Pléiade. En octobre 1989, dans l’un des carnets où il consigne impressions, choses vues, lues ou rêvées comme autant de graines légères susceptibles d’ensemencer le chemin de l’expérience poétique – carnets publiés sous le titre générique de La Semaison – Philippe Jaccottet note : « Plutôt que d’aller contempler le soleil couchant, il vaut mieux l’apercevoir entre les branches, rouge comme il...
Une poétique de l’éclat
mars 2014
Jaccottet traducteur d’Ungaretti : Correspondance 1946-1970
de Philippe Jaccottet , Giuseppe Ungaretti
2008
Lmda N°99 La traduction d’un poète (Ungaretti) par un autre poète (Jaccottet) : une langue éclaire l’autre dans une intercation vivante. Quand, une fois terminées ses études de Lettres, Philippe Jaccottet part à la découverte de Rome, fin 1946, il ne sait pas encore qu’il va faire une rencontre aussi décisive pour lui que celle de Ponge ou de Gustave Roud. Celle d’un homme de presque quarante ans son aîné, Giuseppe Ungaretti, né en 1888 en Egypte, où son père était venu travailler comme terrassier du Canal de Suez. Il y vécut...
Au cœur de la parole
janvier 2009
Nuages
de Philippe Jaccottet
Lmda N°45 Un traité du regard. Un art de la notation. Un peu de verte éternité sur fond d’Âge d’Or et d’énigme. Les entrevisions infiniment fragiles et belles de Philippe Jaccottet, poète, critique et traducteur, né en 1925. À l’instar de l’arc-en-ciel dont la soudaine apparition dévoile d’insoupçonnables aspects de la réalité, les proses poétiques que rassemblent Cahier de verdure (1990) et Après beaucoup d’années (1994), rendent sensible et presque tangible la secrète beauté du monde. Car derrière l’harmonie d’un paysage, le langage secret des fleurs ou l’eau qui dévale une montagne, ce que Philippe Jaccottet...
Noces éphémères
juillet 2003
À partir du mot Russie
de Philippe Jaccottet
Lmda N°45 Un traité du regard. Un art de la notation. Un peu de verte éternité sur fond d’Âge d’Or et d’énigme. Les entrevisions infiniment fragiles et belles de Philippe Jaccottet, poète, critique et traducteur, né en 1925. À l’instar de l’arc-en-ciel dont la soudaine apparition dévoile d’insoupçonnables aspects de la réalité, les proses poétiques que rassemblent Cahier de verdure (1990) et Après beaucoup d’années (1994), rendent sensible et presque tangible la secrète beauté du monde. Car derrière l’harmonie d’un paysage, le langage secret des fleurs ou l’eau qui dévale une montagne, ce que Philippe Jaccottet...
Noces éphémères
juillet 2003
Une constellation, tout près (poètes d’expression française)
de Philippe Jaccottet
2002
Lmda N°45 Un traité du regard. Un art de la notation. Un peu de verte éternité sur fond d’Âge d’Or et d’énigme. Les entrevisions infiniment fragiles et belles de Philippe Jaccottet, poète, critique et traducteur, né en 1925. À l’instar de l’arc-en-ciel dont la soudaine apparition dévoile d’insoupçonnables aspects de la réalité, les proses poétiques que rassemblent Cahier de verdure (1990) et Après beaucoup d’années (1994), rendent sensible et presque tangible la secrète beauté du monde. Car derrière l’harmonie d’un paysage, le langage secret des fleurs ou l’eau qui dévale une montagne, ce que Philippe Jaccottet...
Noces éphémères
juillet 2003
Cahier de verdure (suivi de) Après beaucoup d’années
de Philippe Jaccottet
2003
Lmda N°45 Un traité du regard. Un art de la notation. Un peu de verte éternité sur fond d’Âge d’Or et d’énigme. Les entrevisions infiniment fragiles et belles de Philippe Jaccottet, poète, critique et traducteur, né en 1925. À l’instar de l’arc-en-ciel dont la soudaine apparition dévoile d’insoupçonnables aspects de la réalité, les proses poétiques que rassemblent Cahier de verdure (1990) et Après beaucoup d’années (1994), rendent sensible et presque tangible la secrète beauté du monde. Car derrière l’harmonie d’un paysage, le langage secret des fleurs ou l’eau qui dévale une montagne, ce que Philippe Jaccottet...
Noces éphémères
juillet 2003
Tout n’est pas dit
de Philippe Jaccottet
Lmda N°10 Ecrire des livres, pour Philippe Jaccottet, n’apporte rien d’un savoir, mais allège le regard des lourdeurs qu’il traîne. Itinéraire d’une fermeté. Tourner le dos à la neige, encore une fois (pas seulement à la neige), se hisser dans le froid comme des skieurs pour le plaisir de la descente, vers ce pays qui reste, à travers le pire que l’histoire lui impose, lui inflige, celui du bonheur, celui qui aide à en retrouver les bribes ; et déjà, poussée cette fenêtre froide du col, c’est vrai qu’il fait plus clair, que la lumière...
Billets de campagne
décembre 1994
La Seconde Semaison
de Philippe Jaccottet
Lmda N°16 Paysages, lectures, rêves : dans La Seconde Semaison, le poète livre des jugements artistiques à l’emporte-pièce. Un livre funèbre et ambigu. Reconnu comme l’un des grands poètes contemporains, Philippe Jaccottet s’est toujours attaché à livrer une œuvre mesurée, d’une intimité souvent bouleversante. Les carnets de ce traducteur de Gongora, Musil, Rilke ou Ungaretti témoignent dans une forme prosaïque de cette même obsession de la simplicité, des choses dites avec justesse et lisibilité. La première Semaison de Philippe Jaccottet...
Les tentations de Jacottet
juin 1996