La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Pierre Michon

A propos

Littérature sacerdotale Né dans un pays au ciel absent après une sœur disparue et avant que ne disparaisse le père, Pierre Michon reçut l’alexandrin avec le patois et l’éblouissement avec Rimbaud. Une fois piétinés ses désirs de révolution, l’écrivain s’est tourné vers une littérature sacrée à laquelle il arrache, parcimonieusement, d’impeccables prières. On a plus d’une fois jeté leurs noms ensemble, dans des conversations d’aficionados ou des articles de presse : Pierre Bergounioux et Pierre Michon, tous les deux limousins mais l’un de Corrèze quand le second est de Creuse. On y associe parfois celui de Richard Millet avec lequel ils partagent ce goût d’une langue héritière de l’école publique et de ce trou-là de France qui fut leur matrice. On pourrait ajouter Mathieu Riboulet et préconiser le label « Région littéraire » au Limousin dont pourtant chacun dit combien il est éloigné de la rue Bottin, du sixième arrondissement parisien où...
mai 2009
Le Matricule des Anges n°103

Pierre Michon : au nom du fils

Pierre Michon vit dans un appartement de liliputien à Orléans, quelques mètres carrés qu’il partage, dit-il, avec toute sorte de bouquins, dont « de véritables merdes ». Heureusement, l’homme vient régulièrement à Paris, goûter les gaz toxiques, entendre les cris des hommes et les klaxons des voitures. Il était donc convenu que nous nous retrouvions, quai N°20, en gare d’Austerlitz, un...
octobre 1993
Le Matricule des Anges n°5

bibliographie

Vies Minuscules, Récit Gallimard 1984 Vie de Joseph Roulin, Récit Verdier 1988 L’Empereur d’Occident, Récit Fata Morgana 1989 Maîtres et Serviteurs, Récit Verdier 1990 Rimbaud le fils, Récit Gallimard 1991 Le Roi du bois, Récit Ed. Infernales Compagnies de Pierre Michon, Revue Théodore Balmoral avec des textes de P. Bergounioux, R. Blin, C. Bobin, M. Deguy, F. Han, C....
octobre 1993
Le Matricule des Anges n°5

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


L' Empereur d’Occident Illustration(s) de Pierre Alechinsky
de Pierre Michon
Lmda N°81 Comment un musicien né d’un bosquet de lauriers consacré à Apollon régna sur Rome par dédicace : le chant poétique de Pierre Michon défie le temporel. Il faut lire L’Empereur d’Occident au moins deux fois la première pour ce mystère qui se défroisse, sous une voix perspicace et précise lecture palpitante, de découverte, haletante jusqu’au dénouement final. La seconde pour la saveur d’apprécier les multiples indices posés par un Michon possédé par son récit se dire ah c’était dit, là… et connaître la virtuosité d’une construction littéraire...
Ce qui échappe
mars 2007
La Grande Beune
de Pierre Michon
2006
Lmda N°73 Dans les replis d’une Dordogne immémoriale, en une langue fastueuse, Pierre Michon chante le légendaire du désir qui nous fait vivants. Un jeune instituteur de 20 ans, que l’on pressent naïf et encore novice en toutes ces expériences qui nous endurcissent ou, à l’inverse, nous défont, arrive, un soir de septembre 1961, en un village perdu. L’auberge est hospitalière mais un peu effrayante, « enduite de ce badigeon sang de bœuf qu’on appelait naguère rouge antique », les commensaux sont des pécheurs aux allures de sauvages...
La chair et la terre
mai 2006
Bovary
de Senadji Magdi , Pierre Michon
Lmda N°41 Cent dix photographies autour de Madame Bovary, précédées de douze pages sur Flaubert de Pierre Michon, tel est le Bovary de Madgi Senadji. Un sublime dispositif de lecture. La prose de Flaubert est une ligne tendue. Mais elle est plissée de tous côtés, comme Emma Bovary l’est par ses propres désirs. Suivre sa phrase, c’est emboîter le pas de ses ondulations et voir comment se multiplient les étagements de ses mondes. Il en va de même dans ce livre, sobrement titré Bovary : Madgi Senadji réfléchit en images dans les marges de Madame Bovary ; Michon, lui, propose...
Madame B.
novembre 2002
Les Passants immobiles Illustration(s) de Janot G./Moreau R./Poitevin É.
de Pierre Michon
Lmda N°35 Le livre institutionnel deviendrait-il un genre à part entière ? La question peut être posée aujourd’hui où l’on voit fleurir de plus en plus de ces ouvrages issus d’une commande passée par une institution à un écrivain. Ce sont ici quatre artistes en résidence en Vendée que publie Joca Seria, associé pour l’occasion, au Frac des Pays de Loire. Parmi eux, un écrivain et non des...
Le bâtisseur de gloire
août 2001
Rimbaud, le fils
de Pierre Michon
1991
Lmda N°5 Qu’est-ce qui relance sans fin la littérature ? demande Pierre Michon dans Rimbaud le fils. L’écrivain qui prévient : je suis un homme de l’écrit pas de l’oral, nous parle de son rapport à l’écriture. Pierre Michon, vous parlez de l’écriture comme d’une grâce. De la grâce à l’inspiration il n’y a qu’un pas… Oui, un texte ne peut que me sembler dicté. Je m’installe à mon bureau tous les matins pour être prêt à recevoir le texte. Je ne crois pas du tout à l’inspiration, mais je m’y fie, et je m’y fie parce que ça marche. Finalement je n’ai rien contre la théorie de l’inspiration. Il faut...
Pierre Michon entre inspiration et désir
octobre 1993
Vies minuscules
de Pierre Michon
1984
Lmda N°5 Qu’est-ce qui relance sans fin la littérature ? demande Pierre Michon dans Rimbaud le fils. L’écrivain qui prévient : je suis un homme de l’écrit pas de l’oral, nous parle de son rapport à l’écriture. Pierre Michon, vous parlez de l’écriture comme d’une grâce. De la grâce à l’inspiration il n’y a qu’un pas… Oui, un texte ne peut que me sembler dicté. Je m’installe à mon bureau tous les matins pour être prêt à recevoir le texte. Je ne crois pas du tout à l’inspiration, mais je m’y fie, et je m’y fie parce que ça marche. Finalement je n’ai rien contre la théorie de l’inspiration. Il faut...
Pierre Michon entre inspiration et désir
octobre 1993
Vie de Joseph Roulin
de Pierre Michon
2002
Lmda N°5 Qu’est-ce qui relance sans fin la littérature ? demande Pierre Michon dans Rimbaud le fils. L’écrivain qui prévient : je suis un homme de l’écrit pas de l’oral, nous parle de son rapport à l’écriture. Pierre Michon, vous parlez de l’écriture comme d’une grâce. De la grâce à l’inspiration il n’y a qu’un pas… Oui, un texte ne peut que me sembler dicté. Je m’installe à mon bureau tous les matins pour être prêt à recevoir le texte. Je ne crois pas du tout à l’inspiration, mais je m’y fie, et je m’y fie parce que ça marche. Finalement je n’ai rien contre la théorie de l’inspiration. Il faut...
Pierre Michon entre inspiration et désir
octobre 1993
La Grande Beune
de Pierre Michon
1996
Lmda N°15 L’écriture de Pierre Michon est comme un piment mexicain : il suffit de peu pour en avoir plein la bouche ; à ceciqu’avec Michon le goût est riche de mille finesses, de saveurs diaprées. Un festin pour nous. On a longtemps attendu de l’auteur des Vies minuscules une chose à laquelle Michon lui-même aurait voulu accoler le nom de grand-œuvre. On a lu des extraits dans la NRF et dans la revue Théodore Balmoral d’une puissante promesse qui s’intitulait alors L’Origine du monde. Un projet si vaste et si plein qu’il semblait écarter son auteur de toute publication depuis Rimbaud, le fils. On s’en...
Un pêcheur en eaux troubles
février 1996
Le Roi du bois
de Pierre Michon
1996
Lmda N°15 L’écriture de Pierre Michon est comme un piment mexicain : il suffit de peu pour en avoir plein la bouche ; à ceciqu’avec Michon le goût est riche de mille finesses, de saveurs diaprées. Un festin pour nous. On a longtemps attendu de l’auteur des Vies minuscules une chose à laquelle Michon lui-même aurait voulu accoler le nom de grand-œuvre. On a lu des extraits dans la NRF et dans la revue Théodore Balmoral d’une puissante promesse qui s’intitulait alors L’Origine du monde. Un projet si vaste et si plein qu’il semblait écarter son auteur de toute publication depuis Rimbaud, le fils. On s’en...
Un pêcheur en eaux troubles
février 1996
Mythologies d’hiver
de Pierre Michon
1997
Lmda N°20 Avec la parution de Mythologies d’hiver et de Trois Auteurs, Pierre Michon avoue à nouveau sa fascination devant le livre et la littérature. Depuis son premier livre, Vies minuscules (1984), on sait le rapport douloureux qu’entretient Pierre Michon avec l’écriture : des récits brefs, inachevés qu’il lui faut abandonner dans une sorte de répulsion, en espérant que cette progéniture saura grandir hors de l’atelier de l’écrivain et affirmer son indépendance. Mythologies d’hiver et Trois Auteurs ne sont pas des inédits et ont été...
Michon, un auteur
juillet 1997
Trois auteurs
de Pierre Michon
1997
Lmda N°20 Avec la parution de Mythologies d’hiver et de Trois Auteurs, Pierre Michon avoue à nouveau sa fascination devant le livre et la littérature. Depuis son premier livre, Vies minuscules (1984), on sait le rapport douloureux qu’entretient Pierre Michon avec l’écriture : des récits brefs, inachevés qu’il lui faut abandonner dans une sorte de répulsion, en espérant que cette progéniture saura grandir hors de l’atelier de l’écrivain et affirmer son indépendance. Mythologies d’hiver et Trois Auteurs ne sont pas des inédits et ont été...
Michon, un auteur
juillet 1997