La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Raymond Bozier

Ouvrages chroniqués

Rocade
de Raymond Bozier
Deuxième volet d’une trilogie annoncée, Rocade explore l’univers suburbain d’une ville portuaire après que Lieu-dit s’était attaché à décrire le rural. Ici aussi, le romancier, par ailleurs poète, montre les ravages dus aux crises industrielles. Les personnages de ce roman violent et tendu sont tous des marginaux, par choix ou par contrainte. Il y a le père, Venise, qui vit seul dans une caravane depuis que sa femme se fait passer pour folle à l’hôpital. Son fils s’est affranchi de son autorité en envoyant le paternel au tapis, ce que l’ancien soldat va vouloir lui faire payer. Le roman...
Thierry Guichard
janvier 2001
Le Matricule des Anges n°33
Abattoirs 26
de Raymond Bozier
Écrit à l’ombre d’Hiroshima et des fours crématoires Abattoirs 26 développe un abécédaire barbare et saccagé de la guerre, de la mort, des tortures et de l’horreur. Poésie malade, prose équarrie, staccato hargneux qui crache l’injure, dérape et bégaie son cri ; la langue de Raymond Bozier s’essaie bien parfois à décocher un rire lugubre, mais c’est alors un hoquet, comme un haut-le-cœur qui précède la nausée. Parce que « l’autre meurt en nous chaque fois que l’assassin commet son crime », et que notre siècle a atteint aux limites du dicible, le poème se confronte au cri, fouille son...
Thierry Guichard
mars 2000
Le Matricule des Anges n°30
Bords de mer
de Raymond Bozier
Recueillis comme en un journal, les poèmes de Raymond Bozier condensent le monde d’aujourd’hui. Sans pathos et sans illusion. Découvert l’an dernier avec Lieu-dit (Calmann-Lévy) qui lui valut le Prix du premier roman, Raymond Bozier se définit plus comme un poète que comme un romancier. Même si, avant ce Bords de mer, l’écrivain n’avait à sa bibliographie qu’un titre à faire valoir, Roseaux (CCL édition, 1986). Sans du tout appartenir au formalisme, Raymond Bozier attache une importance primordiale à la présentation de ces courts poèmes. Constitués, presque tous, de deux colonnes de textes, leur lecture offre trois variantes. Donnons un exemple. On peut, d’abord, ne lire que la seule colonne de gauche du poème :...
Thierry Guichard
septembre 1998
Le Matricule des Anges n°24
Lieu-dit
de Raymond Bozier
C’est un curieux héros qui habite le premier roman de Raymond Bozier ; personnage à l’identité non dévoilée, muet, voyeur et impuissant, il est le narrateur de ce récit ayant pour cadre un hameau isolé dans une campagne non définie, hameau qu’il reste seul à occuper après le décès de ses parents. Il continue à entretenir ce domaine, tant bien que mal, y élevant sans conviction un troupeau de cochons et quelques volailles. Avec obstination, il note tout ce qu’il voit. Cette solitude extrême se trouve subitement rompue par l’arrivée d’une famille composée d’un couple, de leur fille et de...
Alain Helissen
novembre 1997
Le Matricule des Anges n°21