La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Rocade

janvier 2001 | Le Matricule des Anges n°33 | par Thierry Guichard

Deuxième volet d’une trilogie annoncée, Rocade explore l’univers suburbain d’une ville portuaire après que Lieu-dit s’était attaché à décrire le rural. Ici aussi, le romancier, par ailleurs poète, montre les ravages dus aux crises industrielles. Les personnages de ce roman violent et tendu sont tous des marginaux, par choix ou par contrainte. Il y a le père, Venise, qui vit seul dans une caravane depuis que sa femme se fait passer pour folle à l’hôpital. Son fils s’est affranchi de son autorité en envoyant le paternel au tapis, ce que l’ancien soldat va vouloir lui faire payer. Le roman familial s’élargit en accueillant un trio de routards, deux garçons et une fille voleurs de voitures et trafiquants de pastilles colorées. On croisera aussi un vieux cerbère, dernier habitant d’une usine désaffectée, entouré de chiens et habité de mots d’ordre. Raymond Bozier excelle à éviter un à un les pièges du réalisme. Sa charge est lourde pour notre époque. D’autant qu’il donne à son roman une assise mythologique et que l’errance vaine de ses personnages fait penser au voyage mythique d’un Ulysse prisonnier du béton et des no man’s land.

Pauvert
284 pages, 110 FF

Rocade Par Thierry Guichard
Le Matricule des Anges n°33 , janvier 2001.
LMDA PDF n°33
4,00 €