La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Reinhard Jirgl

A propos

Héritage maudit Premier roman de Reinhard Jirgl à être traduit en français, « Les Inachevés » met en scène le drame moral et existentiel de quatre femmes expulsées des Sudètes après la Seconde Guerre mondiale. Quand la perte de la patrie s’inscrit au cœur de la généalogie familiale. Longtemps absent du discours public sur la grande Histoire, le destin des populations allemandes déracinées à la fin de la Seconde Guerre mondiale n’a pendant des décennies intéressé qu’elles-mêmes. Et si la littérature s’est, comme souvent, placée à l’avant-garde pour briser le silence des souffrances endurées par ces millions d’Allemands quittant les territoires de l’Est, c’est toujours avec cette interrogation essentielle : comment évoquer, jusqu’à se faire reconnaître comme « victime », ses propres souffrances (bombardements, exode forcé) quand on est a priori héritier du camp des...
avril 2007
Le Matricule des Anges n°82

Ouvrage chroniqué

Le Silence
de Reinhard Jirgl
2016
Plastiqueur de la langue, Reinhard Jirgl excave le passé de deux familles allemandes, saisi sur plusieurs générations. C’est Le Silence, un roman phénoménal sur le mal, la violence et les filiations. Quatre générations, c’est ce qui est annoncé dans le Décalogue comme limite à la transmission du mal (Exode 20, 5). Quatre générations – ou presque – qu’embrasse le nouveau roman de Reinhard Jirgl qui dissèque la question de l’héritage et de la transmission du mal, tous ces bas bruits montés du fond des corps, de l’esprit et du langage, à travers les méandres de deux lignées familiales aux prises avec les convulsions d’un siècle d’histoire. Au cœur de l’intrigue menée tambour battant, un simple album de famille, des images photographiques dont le romancier potentialise le statut...
Sophie Deltin
janvier 2017
Le Matricule des Anges n°179