La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Roberto Bolaño

A propos

Brûler la mèche Trois nouveaux ouvrages brillent des feux crépusculaires et mélancoliques de Roberto Bolaño, écrivain sans concession, grave, fraternel, qui toute sa vie s’émut des paradoxes du genre humain. Dans Le Souffle des héros, Adolfo Bioy Casares, ami de Borges, décrit un homme qui au cours d’une nuit de beuverie reçoit une révélation que le coma efface rapidement. Il met alors toute son énergie à revivre cette situation à laquelle il ne survivra pas. Roberto Bolaño a-t-il lu cet ouvrage ? On peut l’imaginer : ses écrits et peut-être sa vie même semblent brûlés par la prémonition de la mort. Chilien exilé en Catalogne¸ il s’est éteint le 14 juillet 2003, à 50 ans, dans l’attente d’une greffe du foie. Poète, nouvelliste, romancier, il s’intéressa aux turbulences, douleurs et fantômes...
octobre 2004
Le Matricule des Anges n°57

Divine comédie

Les premiers romans traduits du Chilien Roberto Bolaño offrent une profondeur de champ étonnante, confrontant mythes grecs et victimes des dictatures sud-américaines. Un travail d’une rare ambition. De quel lieu peut bien écrire Roberto Bolaño ? Du ciel, de la terre, de ses entrailles ? Tout surprend chez lui, estomaque, fascine. La construction de ses ouvrages, l’ampleur de son écriture, son humilité, un côté chien fou iconoclaste, une connaissance érudite des anciens et des modernes, un farouche désir de vouloir tout montrer, tout dire, l’essentiel et le superflu, l’organique et...
septembre 2002
Le Matricule des Anges n°40

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres