La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Rodrigo Fresán

A propos

Le voyageur diagonal Nourri de culture anglo-saxonne, de Kubrick à Philip K.Dick, l’Argentin Rodrigo Fresán s’affranchit des codes traditionnels pour construire une œuvre vertigineuse, labyrinthique, fertile en rêves et en visions, qui défie les lois du temps. Perchée au flanc de la Serra de Collserola, la colline surplombant Barcelone, Vallvidrera est une banlieue paisible et cossue dont les rues escaladent la pente qui monte vers l’église du Tibidabo. Un Montmartre catalan, où l’on trouve encore des pins et des routes de terre, un Mulholland drive méditerranéen, sillonné par les 4x4 et les cabriolets, qu’auraient pu inventer David Lynch et Gaudí s’ils s’étaient rencontrés. Au sommet du monticule, une gigantesque tour de télécommunication dresse ses trois cents mètres de métal et d’antennes sortis d’un film futuriste. Lorsqu’en plus on y...
novembre 2008
Le Matricule des Anges n°98

L’écho des voix chères

C’est un voyant rouge, allumé sur la couverture ; celui de l’œil cyclopéen d’HAL dans 2001 : L’odyssée de l’espace. Précaution nécessaire : en ouvrant La Vitesse des choses, le lecteur franchit le pas qui fait entrer en zone de turbulences. « Réglages d’antennes. Interférence. Accélérations subites. La vitesse des choses ». Comme ces anciens téléviseurs noir et blanc à l’antenne déréglée, La...
novembre 2008
Le Matricule des Anges n°98

La lettre et le médium

La lettre L’écrivain argentin combine dans ses récits proliférants l’autopsie psychique avec les références culturelles qui sont autant de projections symboliques de lui-même. Esquissée depuis les pays voisins de l’enfance et de la mort, son œuvre cherche à embrasser la totalité d’un monde intérieur. Il considère avec une certaine indulgence les diverses étiquettes qu’on lui a collées, et s’il les accepte, c’est sans doute avant tout par pudeur d’un vrai dévoilement. Ni vraiment freak lui-même, ni même totalement pop puisqu’il sait que les références avec lesquelles il joue dans son écriture sont déjà peu ou prou des classiques, Rodrigo Fresán récuse même l’idée que ses livres aient un...
novembre 2008
Le Matricule des Anges n°98

Ouvrage chroniqué

La Part rêvée
de Rodrigo Fresán
2018
La Part rêvée, de Rodrigo Fresán Lire n’importe quel livre au hasard de Rodrigo Fresán, c’est entrer dans un vertige littéraire, une nébuleuse centrifuge, un tourbillon de mots qui se concentrent ou explosent de manière divergente, pénétrer dans un cabinet de curiosités rempli d’objets hétéroclites, tous genres confondus. Impossible de traduire cet auteur sans avoir son univers dans la peau. Chaque nouveau – et long texte – apporte son lot de réjouissances : une plongée dans le Mexique d’hier, d’aujourd’hui et de demain pour Mantra, dans l’Angleterre victorienne et le monde du spectacle pour Les Jardins de Kensington,...
janvier 2019
Le Matricule des Anges n°199