La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Silvia Baron Supervielle

A propos

Silvia Baron Supervielle : le chant d'une âme Traductrice, entre autres, de Fernandez, Juarroz, Borges et Wilcock, l’argentine Silvie Baron Supervielle écrit en français depuis trente ans. Une oeuvre d’un dépouillement et d’une ferveur uniques. Il n’a jamais rencontré personne. Depuis toujours il est seul et cela lui semble naturel. Pourtant, il a l’impression d’avoir connu quelqu’un, il y a très longtemps, il ne sait pas qui ni quand, peut-être était-ce en rêve : quelqu’un qui lui laissait croire qu’il lui ressemblait. » (La Frontière, Corti 1995). Dans une écriture très dépouillée, Silvia Baron Supervielle, née à Buenos Aires en 1934, poursuit depuis une trentaine d’années une œuvre inspirée de l’âme humaine dont seule peut révéler l’image. Deux nouveautés témoignent de cette quête qui ne prend racine dans aucun concept ni...
novembre 1995
Le Matricule des Anges n°14

Ouvrages chroniqués

La Forme intermédiaire
de Silvia Baron Supervielle
2006
De Silvia Baron Supervielle, on peut dire qu’elle n’en est pas à ses premiers faits d’armes. Depuis son arrivée à Paris en 1961 et la publication de ses premiers poèmes en 1973 dans la revue Les Lettres Nouvelles de Maurice Nadeau, on compte dans sa bibliographie pas moins de neufs recueils de poèmes, six récits et romans, des nouvelles et plus d’une quinzaine de traductions. Écrivain prolixe donc, mais aussi polyvalent comme le prouvent ces incessants allers-retours entre les disciplines et les langues. C’est que son origine la confronte très tôt à l’épreuve du double, elle qui est née à...
Benoît Legemble
juin 2006
Le Matricule des Anges n°74
Le Livre du Retour
de Silvia Baron Supervielle
1993
Née en Argentine, mais française d’origine, Silvia Baron Supervielle avec Le Livre du retour, raconte la quête d’un voyage impossible. Ecriture poétique et déliée pour un long périple. La quête de soi-même. Les mots de l’é-perdue sont restés sur un rivage, au bord d’un fossé où s’est engouffrée la mer, et la distance s’est brusquement creusée entre elle et « nous ». « La mer organise notre lumière : elle est notre centre, notre industrie, notre voyage. Elle nous a été accordée en substitution. Puisqu’il ne nous est plus permis de voir, un miroir a été répandu à nos pieds ». L’inconnue part pour reprendre forme, aborder le rivage du départ, avec l’idée d’un domicile. A quoi ressemble-t-il ?, s’interroge-t-elle, en consultant la surface miroitante qui l’en a éloignée. A...
Frédérique Roussel
janvier 1993
Le Matricule des Anges n°3