La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Sylvia Plath

Ouvrages chroniqués

Dessins
de Sylvia Plath
2016
Si la vie et l’œuvre de Sylvia Plath sont bien connus, ses dessins restaient à découvrir. Un beau livre nous les donne enfin à voir. Exigence tranchante et désir d’absolu l’habitaient mais écartelée entre l’appétit de vivre et l’attrait du néant, Sylvia Plath se suicidera à 31 ans. Née aux États-Unis, elle était arrivée en Angleterre en 1955 avec une bourse d’études, des nouvelles et des poèmes déjà publiés en revue, et des rêves plein la tête : devenir un grand poète, une grande romancière, épouser un homme exceptionnel et avoir beaucoup d’enfants. Très vite elle rencontra Ted Hughes, qu’elle épousera en secret quelques mois plus tard avant de partir en lune de miel à Paris et en Espagne, une période particulièrement...
Richard Blin
novembre 2016
Le Matricule des Anges n°178
Ariel
de Sylvia Plath
2004
De la puissance primitive de Ted Hughes aux hantises de Sylvia Plath, l’univers singulier de deux œuvres majeures. Personnage romantique à la façon du Heathcliff des Hauts de Hurlevent, Ted Hughes (1930-1998) voit enfin l’essentiel de son œuvre réuni dans Poèmes 1957-1994. Du Faucon dans la pluie au Chant de pluie pour le Duché, en passant par Lupercal, Wodwo, Journal de Moortown, c’est son génie païen qui s’impose. Loin du penser grec et du sentir chrétien, sa poésie est une invite à entrer dans un espace premier où l’intellect rend ses droits à l’instinct et où le monde relève d’une présence brute. Celle des landes de son Yorkshire natal, où il passa une partie de son enfance à vagabonder et à...
Richard Blin
juillet 2009
Le Matricule des Anges n°105
Ariel
de Sylvia Plath
2009
De la puissance primitive de Ted Hughes aux hantises de Sylvia Plath, l’univers singulier de deux œuvres majeures. Personnage romantique à la façon du Heathcliff des Hauts de Hurlevent, Ted Hughes (1930-1998) voit enfin l’essentiel de son œuvre réuni dans Poèmes 1957-1994. Du Faucon dans la pluie au Chant de pluie pour le Duché, en passant par Lupercal, Wodwo, Journal de Moortown, c’est son génie païen qui s’impose. Loin du penser grec et du sentir chrétien, sa poésie est une invite à entrer dans un espace premier où l’intellect rend ses droits à l’instinct et où le monde relève d’une présence brute. Celle des landes de son Yorkshire natal, où il passa une partie de son enfance à vagabonder et à...
Richard Blin
juillet 2009
Le Matricule des Anges n°105
Le Jour où Monsieur Prescott est mort
de Sylvia Plath
1995
Les écrits de la vie de Sylvia Plath sont intimement mêlés. Elle redoutaut « la mort de son imagination » e vainement cherché dans ses écrits le sens de son existence. Elle s’est suicidé à 31 ans. Les éditions de La Table ronde viennent de rééditer dans la collection La petite Vermillon Le jour où monsieur Prescott est mort (La Table ronde, 1990), un recueil de nouvelles rassemblées par Ted Hugues son mari qui prévient dans la préface qu’il lui consacre que « Sylvia Plath elle-même aurait certainement exclu plusieurs de ces nouvelles » et qu’ « elles sont donc publiées contre son propre jugement » C’est que l’Américaine Sylvia Plath a eu une vie trop courte pour se charger elle-même de sa carrière littéraire. Bien trop courte. Et il est quasiment impossible de lire ses écrits en...
Alex Besnainou
février 1996
Le Matricule des Anges n°15