La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Witold Gombrowicz

Ouvrages chroniqués

Lettres à ses disciples argentins
de Witold Gombrowicz
2019
On connaît l’histoire : en 1939, Gombrowicz débarque à Buenos Aires pour un bref séjour qui s’étalera vingt-quatre ans. En 1963, il retourne en Europe au moment où « le cours de (s)es actions littéraires est à la hausse ». L’Argentine, pays « immature » par excellence, avait de quoi le séduire et, plutôt que l’intelligentsia – le fameux repas où il fut invité à la table de Borges ne fut pas une réussite –, il préféra fréquenter de jeunes écrivains bohèmes qui l’admiraient sans réserve et que lui traitait en retour avec une affection goguenarde. Dans les lettres qu’il leur aura adressées...
Guillaume Contré
janvier 2020
Le Matricule des Anges n°209
La Patience du papier
de Witold Gombrowicz
2019
Cinquante ans après sa disparition, Witold Gombrowicz nous revient, égal à lui-même, pour le meilleur mais surtout pour le pire. Constitué pour les deux tiers de textes provenant des Varia I et II (Christian Bourgois, 1978 et 1989), et pour un tiers de textes encore inédits en français (lettres, articles, entretiens), ce florilège contribuera probablement à consolider l’image que Gombrowicz (1904-1969) s’est appliqué à donner de lui-même de son vivant : celle d’« un monstre qui se complaît dans le culte de son moi et profane ce qu’il y a de plus sacré ». Pour le dire autrement : ces quarante-cinq textes tendront surtout à confirmer la réputation d’auteur égotiste qui lui colle à la peau (les familiers de son œuvre...
Didier Garcia
avril 2019
Le Matricule des Anges n°202