La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Désordres/Laurence Viallet

A propos

En ordre de bataille Née en 1975, Laurence Viallet a créé une collection atypique dans le paysage éditorial. « Désordres » rassemble des textes littéraires furieusement insoumis et revendique la défense d’une littérature vivante. Une bouffée d’oxygène. Sur ses couvertures, un bloc typographique massif, en guise de cri ou d’alarme. Depuis sept ans, cette jeune femme, originaire de Valence, et qui se destinait à l’enseignement, cultive un singulier champ éditorial, un peu à l’écart des grandes manœuvres. Point de tournesols ici, plutôt des plants carnivores. Et dont les mains, frileuses, se méfient. « Trop laids », disent les détracteurs. Cette enclave, dont l’unité impressionne, porte un nom qui ne ment pas : « Désordres ». Elle abrite des voix dissidentes, souvent déflagratrices, qui investissent des territoires là où peu s’aventurent,...
novembre 2006
Le Matricule des Anges n°78

Ouvrages chroniqués

Le Fjord (suivi de) Sebregondi recule
de Osvaldo Lamborghini
2005
Un délirant continuum politique en forme de festin nu : l’œuvre inaugurale, sensuelle et fulgurante de l’Argentin Osvaldo Lamborghini (1940-1985) est maintenant accessible. Nous nous assîmes autour de la table sans broncher. Elle nous servit un morceau de pine frite, que chacun dévora à sa manière, en murmurant à peine « chacun pour soi ». Je me rappelle m’être mouché dans mes doigts et avoir accroché les glaires dans mes cils, comme des larmes. J’étais parfaitement conscient. » Il était temps d’œuvrer pour que le nom de Lamborghini cesse de concentrer son capital de notoriété sur les voitures de sport ; à mille lieues des écuries et des crissements de pneus, vous voici dans un étrange fjord argentin, oui, un fjord, il existe décidément des fjords en...
Camille Decisier
avril 2005
Le Matricule des Anges n°62
La Vie enfantine de la tarentule noire, par la tarentule noire
de Kathy Acker
2005
Voici peut-être le plus attachant et le plus explosif des romans de Kathy Acker (1947-1997) que le lecteur avait découverte l’an dernier avec Sang et stupre au lycée. Bien qu’il s’agisse de son tout premier livre, cette autobiographie terriblement fantasmatique, à mi-chemin de L’Attrape-cœurs de Salinger et de La Métamorphose de Kafka, balaie et démultiplie l’identité de l’écrivain avec une fureur inégalée. Tour à tour perturbée et fascinée par ses délires, et ce depuis sa plus tendre enfance, elle se fait courtisane, prostituée, brigande, empoisonneuse. L’écriture emprunte à ses auteurs...
Thierry Guinhut
mars 2006
Le Matricule des Anges n°71