La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Philippe Rey

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Les Brasseurs de la ville
de Evains Wêche
2016
Lmda N°172 Brasser la ville, survivre au jour le jour. À Port-au-Prince, on se débrouille. Un père maçon, une mère vendeuse de serviettes sur les marchés, cinq enfants : pour dire le quotidien de cette famille haïtienne, Evains Wêche croise les voix des parents, entre désespérance et aspirations à un meilleur façon rêves de midinette : « Si ça se trouve Babette sera un jour Shakira ». Evains Wêche...
Les Brasseurs de la ville de Evains Wêche
avril 2016
Les Carnets de Victor Frankenstein
de Peter Ackroyd
2011
Lmda N°121 Polygraphe impressionnant, Peter Ackroyd maîtrise aussi bien les attendus de la biographie (Chaucer, Shakespeare) que ceux de l’essai : son monumental Londres, la biographie fit date. La corde supplémentaire de son talent résonne dans le roman. Après Le Dossier Platon ou L’Architecte assassin, le voici s’attaquant à l’un des plus grands mythes de la littérature mondiale, n’ayant rien moins...
Les Carnets de Victor Frankenstein de Peter Ackroyd
mars 2011
Ceci est pour vous : à qui sont dédiées les grandes œuvres ?
de Macha Séry
2012
Lmda N°138 « À qui sont dédiées les grandes œuvres ? » : Macha Séry nous livre ses enquêtes, pleines de curiosité et de verve. Gérard Genette, en une de ces explorations dont il a le secret, avait étudié naguère ce qu’il appelait les « seuils » des œuvres : les avant-propos, les préfaces, les épigraphes, les dédicaces. Il y décelait des indices thématiques ou esthétiques, des mises en garde ou des déclarations d’intention, des charmes ou des pièges… Macha Séry, essayiste et romancière, utilise ici un autre angle...
Ceci étant dû
novembre 2012
L' Escalier de mes désillusions
de Gary Victor
2014
Lmda N°153 En Haïti, après le séisme de 2010, Carl Vausier, un écrivain, attend dans l’angoisse des nouvelles de son ex-femme, Jézabel et de sa fille Hanna. En écho aux soubresauts de la terre, l’homme de lettres revit des moments de son passé : « Tous les récits que j’avais voulu oublier se sont échappés et viennent frapper à ma porte ». Sans tabous et sans cynisme, Vausier passe en revue ses amours...
L' Escalier de mes désillusions de Gary Victor
mai 2014
Je reste ici
de Marco Balzano
2018
Lmda N°196 Comment noyer terres et cœurs avec un barrage, c’est ce que dépeint le superbe et crépusculaire nouvel opus de l’écrivain italien Marco Balzano. Dans les romans de ce tout juste quadra, natif de Milan, les protagonistes marchent beaucoup, émigrent, fuient la misère (Prêts à tous les départs, La Fosse aux ours, 2015 ; Le Dernier arrivé, Philippe Rey, 2017). Si Je reste ici évoque une renonciation, la mistoufle n’en demeure pas moins omniprésente et les pérégrinations tout aussi incessantes. Anciennement autrichienne, la région...
Rêves engloutis
septembre 2018
Miss Laila armée jusqu’aux dents
de Manu Joseph
2020
Lmda N°214 La verve de Manu Joseph, critique virulent du système politique indien, fait écho aux atrocités dénoncées par Shahnaz Bashir. Et Bibhouti Bhoushan Banerji évoque un monde sauvage sur le point de disparaître. Prémonitoire. Le personnage principal de Miss Laila armée jusqu’aux dents de Manu Joseph, comme son titre ne l’indique pas, est Akhila Iyer, une jeune étudiante en médecine spécialisée dans les « sketchs anthro- pologiques ». Cette dernière réalise des canulars prenant pour cible, princi- palement, « de riches marxistes, socialistes ou écologistes, quiconque, en fait, mange de la salade en Inde », dont la...
L’Inde dans le clair-obscur
juin 2020

Auteurs