La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Préau des collines

Ouvrages chroniqués

La Maison de terre
de Christiane Veschambre
2006
Le sixième livre de Christiane Veschambre effeuille la mémoire de ses parents dans une écriture qui révèle autant qu’elle masque. C’est que son récit s’est livré tout entier à la poésie. On ne connaît pas bien Christiane Veschambre. Les Mots pauvres (Cheyne éditeur, 1996) l’ont révélée à beaucoup qui croyaient lire là un premier roman quand c’était un troisième livre. Deux autres avaient paru : Le Lais de la traverse (Éditions des femmes, 1979) et Passagères (Ubacs, 1986). Deux livres en sept ans, puis dix ans d’absence : Christiane Veschambre n’encombre pas les librairies. Elle le reconnaît : « j’écris lentement » mais on devine à la lire, qu’elle ne vit que pour ça. La Maison de terre, deuxième livre d’elle publié par Le Préau des collines le montre bien : l’écriture...
Thierry Guichard
mai 2006
Le Matricule des Anges n°73
Salut à la Russie
de Albert Cohen
2003
Hommage aux soldats du front Est, Salut à la Russie est un petit livre énergique. L’auteur se montre aussi espiègle que fin. Les lecteurs de Belle du Seigneur ou du Livre de ma mère ne s’attendent probablement pas à ce Salut à la Russie. Ceux de Solal ou des Mangeclous en revanche y sont mieux préparés quoique jusqu’à la parution de la thèse d’Alain Schaffner en 1993 (L’Enjeu sacré de la littérature dans l’œuvre d’Albert Cohen, Paris VII), on connaissait mal le versant politique de la bibliographie du Suisse Albert Cohen (1895-1981), non plus que la liste de ses articles discrets disséminés dans les revues. Après la publication de ses Écrits d’Angleterre édités par Daniel Jacoby (Les Belles Lettres, 2002), il...
Éric Dussert
février 2004
Le Matricule des Anges n°50