La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Vanneaux

Ouvrages chroniqués

Adolescence
de Pierre Garnier
2008
En ces temps de pornographie mercantile et de culte du ventre et du bas-ventre, comment dire la nudité qui fait battre le cœur et lever le membre ? Comment dire l’origine nue, le nid du monde, « cette planète / ce dieu petit bijou », « ces cercles que tu commences / en retroussant ta jupe » (P. Garnier) sinon en retrouvant un peu du plaisir sensuel de l’enfant apprenant à nommer le monde. C’est en tout cas cette fraîcheur des commencements que célèbre, à 80 ans passés, Pierre Garnier, un des pionniers de la poésie spatiale (le tome I de ses Œuvres poétiques vient de paraître aux Éditions...
Richard Blin
mars 2009
Le Matricule des Anges n°101
Henri Thomas
de Jacques Laurans
2018
Le trop discret Jacques Laurans nous gratifie de deux ouvrages. L’un sur l’émoi, l’autre sur l’écrivain Henri Thomas. Gracieux et magnétiques. Faut-il lire Jacques Laurans en noir et blanc ou en couleur ? Ce cinéphile invétéré, né en 1943, cet esthète (il étudia aux Beaux-Arts, fut critique pour Obliques, la NRF, Jazz Magazine…) excelle dans le travail des ombres et de la lumière, les images, l’iconographie, les références à Kafka. Artisan, il cisèle des enluminures, récits autobiographiques, textes brefs, essais, livres d’artistes, poèmes… De La Beauté du geste (Le Temps qu’il fait, 1982) à L’Image d’un autre monde (Voix d’encre, 2016), en passant par Dans la salle obscure (Seuil, 1997), Pierre Soulages, trois lumières...
Dominique Aussenac
octobre 2018
Le Matricule des Anges n°197
La Robe de nudité
de Lambert Schlechter
2009
En ces temps de pornographie mercantile et de culte du ventre et du bas-ventre, comment dire la nudité qui fait battre le cœur et lever le membre ? Comment dire l’origine nue, le nid du monde, « cette planète / ce dieu petit bijou », « ces cercles que tu commences / en retroussant ta jupe » (P. Garnier) sinon en retrouvant un peu du plaisir sensuel de l’enfant apprenant à nommer le monde. C’est en tout cas cette fraîcheur des commencements que célèbre, à 80 ans passés, Pierre Garnier, un des pionniers de la poésie spatiale (le tome I de ses Œuvres poétiques vient de paraître aux Éditions...
Richard Blin
mars 2009
Le Matricule des Anges n°101
La Trame des jours
de Lambert Schlechter
2010
Sauver un peu de ce qui disparaît, dire le précaire, le miraculeux, la mort, voilà ce qu’écrit Lambert Schlechter. Des petits riens, des petits faits qui font la vie quotidienne, des choses vues, pensées, imaginées. Du fragmentaire, de la relation de sensations, des commentaires « à chaud » – ils sont faits de bouts de vie les livres de Lambert Schlechter, de ce discontinu qui fait la trame des jours, le murmure du monde et rend particulièrement sensible, comme le sang sous la peau, le filigrane du vivant. Une vie où le bonheur de respirer et la merveille de vivre sont indissociables du chant funèbre, de ce fond de noir et de néant dont le silence inutile (La Table ronde, 1996) déjà modulait les...
Richard Blin
mars 2011
Le Matricule des Anges n°121

Auteurs