La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Le Matricule des Anges

  • Homme-livre dans ville-monde

    Lmda N°221 En piéton de Trieste et de sa diaspora, Samuel Brussell nous invite à un voyage littéraire précieux, fantomatique.
    Dans un entretien à France Culture, Samuel Brussell énonça sa définition du cosmopolitisme : « Être à la fois d’un hameau et ouvert sur le monde ». Formule qui définit pleinement l’habitant de Trieste, port sur l’Adriatique le plus au sud de la Mitteleuropa, ville-frontière la plus au nord de l’Italie. « “La Philadelphie de l’Europe, le port où tous les naufragés trouvent un refuge”, tous...
  • Ce genre de petites choses

    Domaine étranger Noël à l'irlandaise Un roman façon conte de Noël, hors du temps. On pense à Dickens. Minutieuse et sensible, Claire Keegan s’attache à dire au plus près la nature humaine. Claire Keegan aime la forme brève, la nouvelle, pour l’intensité qu’elle impose. Ce genre de petites choses est un très court roman, une novella, tout juste une centaine de pages. Noël 1985 ; le froid glacial, les boulets de charbon, le couvent clos derrière ses murs, appartiennent certes à un autre siècle mais n’en demeurent pas moins très proches. On peut compter les années, et mieux encore, les raconter, ce que fait ici Claire Keegan avec...
  • Freshkills : Recycler la Terre

    Domaine français L'homme jetable Que disent de nous tous ces déchets produits, effacés, recyclés ? Quelle est cette chose que nous ne saurions voir ? Lucie Taïeb affronte cet impensé. Freshkills est une dérive solitaire au cœur de nos vies post-modernes. Notre humaine condition qui, par défaut de mémoire ou par ignorance, continue de guetter l’horizon lumineux alors qu’à ses yeux se dérobe l’immense décharge sur laquelle elle est construite. Une humaine condition elle-même faite de l’étoffe nauséabonde du rebut ? C’est avec les ongles que Lucie Taïeb gratte le goudron noir d’asphalte de notre déni. Dans Yucca Mountain...
Chronique
En grande surface

Avec nos meilleurs vieux

La voyageuse de nuit. Jadis à l’Université, un professeur de littérature française nous présentait cette métaphore comme un sommet de l’art rhétorique. Mais une élocution paresseuse, proche du grognement, doublée d’un phrasé elliptique, brouillait ensuite ses explications. On croyait jusqu’ici qu’avec cette image Chateaubriand cherchait à signifier l’imperceptible altération des chairs, l’affaissement tectonique des organes au-delà de l’âge mûr. Ou encore l’accablement chronique des matins, l’éveil au fond d’un puits dont la margelle paraît toujours plus haute. Contresens. Aux deux tiers...
Le Matricule des Anges n°219
Nathalie Quintane

un auteur

Nathalie Quintane

Chronique
Traduction

Jean-Marie Saint-Lu

Un père étranger, d’Eduardo Berti Excepté pour son tout premier roman paru en français, Le Désordre électrique (Grasset, 1999), j’ai le plaisir d’être le traducteur « attitré » d’Eduardo Berti (Buenos Aires, 1964), et Un père étranger est le 11e ouvrage né de notre collaboration. Je suis en effet de ces traducteurs qui pensent qu’une traduction idéale est le fruit d’une collaboration auteur-traducteur. Comment le traducteur ne profiterait-il pas de la possibilité de demander à l’auteur – lorsqu’il est vivant, bien sûr – toutes les précisions propres à améliorer son travail ? Et en l’occurrence cette collaboration est...
Le Matricule des Anges n°219
  • Un papillon, un scarabée, une rose

    Domaine étranger Émotions singulières Fantaisiste et délicat, Un papillon, un scarabée, une rose d’Aimee Bender dit la difficulté à composer avec ce qui nous entoure, sans crainte. Ce qui dit peut-être le mieux Aimee Bender, l’auteure du mélancolique Singulière tristesse du gâteau au citron (L’Olivier, 2013), c’est une certaine idée de la douceur. Et de la douceur, dans ce roman qui dit la folie maternelle, l’abandon, la peur de l’autre, de l’autre en soi, la difficulté à grandir et partir, la nécessité à vivre ailleurs et loin, il en fallait. Il en fallait, au point de passer par le papillon, le scarabée, la rose,...
  • Anthologie bilingue de la poésie latine

    Poésie Bonheurs latins La poésie de langue latine en Pléiade, c‘est deux mille ans d’une étonnante diversité autant qu’une invite à connaître et à rêver autour de la langue souche du français. Il y a du panache et du défi – à l’heure où les études classiques sont exsangues et où le latin va s’effaçant – dans le geste qui consiste à publier un livre célébrant la rencontre de la poésie et de la langue latine, du IIIe siècle av. J.-C. à Pascal Quignard, auteur, en 1976, d’Inter aerias fagos, un poème éclaté qui est comme la matrice de son œuvre. Une somme donc où l’on trouve des poèmes de Lucrèce et d’Érasme, de Virgile et de...
  • Automoribundía : 1888-1948

    Histoire littéraire Le spectacle du monde Enfin disponibles en français, les mémoires monumentales de l’Espagnol Ramón Gómez de la Serna sont la somme « des expériences d’une vie ». Considéré par Larbaud comme l’égal de Proust et de Joyce, tenu par Borges pour un « omnivore enthousiaste » ayant « inventorié le monde », vu par Robert Delaunay comme un « Apollinaire espagnol », Ramón Gómez de la Serna (1888-1963) est l’auteur d’une œuvre prodigieuse (plus de cent trente livres, allant du roman à l’essai, de la biographie au théâtre, de la nouvelle au conte pour enfants), mais il est surtout connu comme l’inventeur d’un...
  • Œuvres choisies (vol. 11) : Loth et son Dieu ; Marcella de Ulloa ou la dernière toile de Vélasquez

    Théâtre L'expérience du corps Howard Barker dynamite les conventions, s’attaque aux murailles érigées par la morale. Depuis 2001, les éditions Théâtrales publient régulièrement les œuvres choisies de Howard Barker. Nous en sommes au volume 11. Et il ne s’agit que du domaine théâtral. Car l’homme produit aussi de la poésie, des aphorismes et des essais théoriques. Né en 1946, il est considéré comme l’un des plus importants dramaturges anglais, mais son œuvre difficile et déconcertante a mis du temps à passer la frontière et à prendre sa place sur les scènes...
Égarés, oubliés
par Éric Dussert

Femmes, femmes, femmes

Fortunée Briquet avait 22 ans lorsqu’elle publia son magnifique Dictionnaire des créatrices françaises. Évidemment, les femmes ne dessinaient pas encore de BD. Une récente mascarade a vu se ridiculiser les organisateurs du Festival de la bande dessinée d’Angoulême qui ont trouvé le moyen de ne proposer que trente candidats mâles aux jurés de leur Grand Prix. Ces sexistes rétrogrades ne sont pas parvenus à dénicher une femme qui dessinerait en 2016 de la bande dessinée en France. Peuchère ! Pour les inciter à plus d’obstination l’année prochaine, nous avons décidé de consacrer cette chronique à une femme qui, en 1804, mettait les points sur les i. Avec Olympe de Gouges, 1789 était plus féministe que nous le sommes et l’exemple de sa contemporaine...
Le Matricule des Anges n°170