La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Anthony Dufraisse

Message Envoyer un message

Articles

Mauvaises herbes

de Dima Abdallah
Éloge des herbes folles Un dialogue à distance, entre la France et le Liban, à travers la mémoire : un très beau premier roman de Dima Abdallah. Dans un récent L’Orient-Le Jour, le quotidien libanais francophone, Dima Abdallah parle de la genèse de ce livre, le premier qu’elle publie après tant et tant d’autres écrits jamais montrés à qui que ce soit : « J’ai écrit d’une manière très instinctive, ce qui a été très positif parce que je me suis sentie très libre. Le langage botanique est venu petit à petit, il s’est imposé comme un terrain commun entre le père et la fille, une poésie qui leur servait à meubler le silence. » Une écriture sur le ton de la confidence délicate, une relation père-fille intense, une nature au miroir de...
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

De l’autre côté de la peau

de Gloukhova Aliona

À fleur de peau

Enquête mémorielle aux lignes fuyantes, le deuxième roman d’Aliona Gloukhova est une profonde réflexion sur la notion d’appartenance. La narratrice comprenant qu’elle est pleinement impliquée dans l’histoire qu’elle raconte : « Ce qui était au début pour moi une tentative d’organiser des informations disparates concernant les mois qu’Ana a passés à Saint-Pétersbourg s’est vite transformé en esquisse d’histoire. Pour parler d’Ana il fallait être impliquée, Ana n’aurait pas supporté un regard neutre et désintéressé. »...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214
Si La Part du Sarrasin peut se lire indépendamment de Ma part de Gaulois, chronique autofictionnelle du début des années 80, le nouveau livre de Magyd Cherfi en est toutefois la suite logique. Cette fois encore, l’ex-parolier du groupe toulousain Zebda tente de raconter sa trajectoire personnelle à travers différentes aventures collectives : celles des associations de quartier au pied des...
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

Personne ne sort les fusils

de Sandra Lucbert

Le néolibéralisme dans le texte

Sandra Lucbert a assisté, en 2019, au procès France Télécom. Et déconstruit les logiques de « l’économie de serre-vis ». Finalement, cette histoire de suicides, c’est terrible, ils ont gâché la fête. » Placée en épigraphe, voilà LA phrase la plus terrible du troisième livre de Sandra Lucbert, après Mobiles en 2013 et La Toile en 2017. Prononcée par Didier Lombard, l’ex-PDG de France Télécom à la barre, en mai 2019, alors que se déroule le procès, « pour harcèlement moral à l’échelle d’une entreprise », de sept...
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

Cristina

de Caloniz Herminia

Cristina, de Caloniz Herminia

Récit, roman, prose poétique ? Aucune mention ne l’indique. On entre donc dans ce livre sans savoir ce qu’il est potentiellement mais pas, étrangement, sans appréhension. La peinture de couverture, signée Cristine Guinamand, où le rouge et le sombre contrastent avec le blanc éclatant n’est sans doute pas pour rien dans cet état de confuse inquiétude. Petite enfance, enfance, adolescence,...
juillet 2020
Le Matricule des Anges n°215