La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Anthony Dufraisse

Message Envoyer un message

Articles

Bien sûr que si !

de François Kasbi
Passion fixe Au prisme d’une relation amoureuse intense, le premier roman de François Kasbi rejoue l’éternelle lutte entre vie et œuvre. Dans la tête de François Kasbi il y a une bibliothèque aux rayonnages lourds de tant et tant de livres lus, et d’autres, en attente de l’être bientôt, le jour ou la nuit. C’est un genre de Roi-Lire que cet homme-là, « imbibé de littérature » jusqu’à la moelle, admet-il volontiers. Les quelques livres, essentiellement des recueils d’articles et de textes, qu’il nous a donnés jusque-là – et qui ne sont pas seulement des exercices de critique littéraire, mais bien des choix existentiels – témoignent de cette dévorante dévotion aux mots des autres. Or voilà que Kasbi se présente...
mars 2020
Le Matricule des Anges n°211

Valencia Palace

de Annie Perreault

Le vertige des frontières

Signé Annie Perreault, un premier roman lancinant sur les conséquences d’un suicide. Entre beauté et terreur. On a tort de ne pas prêter attention aux remerciements. Souvent s’y nichent des indices ; c’est le cas ici, lisons : « Merci à ceux et celles qui ont fait preuve d’indulgence, de délicatesse et d’amitié pendant l’écriture de ce premier roman alors que je laissais venir à moi la beauté comme la terreur. » C’est elle, Annie Perreault, l’auteure née à Montréal de ce qui est en effet un premier...
janvier 2020
Le Matricule des Anges n°209

Trop beau

de Emmanuelle Heidsieck

Trop beau de Emmanuelle Heidsieck

Dans son cinquième roman (le dernier en date était À l’aide ou le rapport W), Emmanuelle Heidsieck nous en raconte de bien belles. Elle nous parle du triste sort de ceux (et celles) qu’elle appelle les « BG », pour beaux/belles gosses. On pourrait aussi bien les baptiser les BCBG, beaux corps-belles gueules. Ces gens-là ont un gros problème : leur « indice d’attractivité faciale » est trop...
mars 2020
Le Matricule des Anges n°211

Fanny et le mystère de la forêt en deuil

de Christiansen Rune

Fanny et le mystère de la forêt en deuil de Christiansen Rune

Rune Christiansen a traduit des poètes comme Alain Bosquet ou Edmond Jabès. Ici c’est une phrase de Pierre Michon qu’il a choisie pour épigraphe. C’est aussi – preuve en est au cours du récit la mention de Mouchette – un lecteur de Bernanos (ou un spectateur de Bresson). Et c’est encore en clin d’œil à l’actrice Fanny Ardant que l’héroïne se prénomme ainsi. Un fin connaisseur de la culture...
février 2020
Le Matricule des Anges n°210

La Certitude des pierres

de Jérôme Bonnetto

Du plomb et des moutons

Avec La Certitude des pierres, Jérôme Bonnetto fait pâturer son troupeau de caractères inconciliables sur les terres de la folie. L’histoire du monde pourrait commencer ici. On pourrait être en train de se promener sur des chemins inexplorés et bordés d’oubli, profiter de la virginité du matin pour faire le point sur sa vie et repartir de zéro, fonder un nouvel ordre, une nouvelle république, envisager le futur dans la certitude des pierres et la sérénité des herbes, retrouver les fondamentaux, jouir tout simplement...
février 2020
Le Matricule des Anges n°210