La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Dominique Aussenac

Message Envoyer un message

Dominique Aussenac

Articles

Les Autres Américains

de Laila Lalami
Un monde trop blanc ? À partir d’un délit de fuite, l’écrivaine Laila Lalami, d’origine marocaine, nous plonge dans un quotidien américain gangrené par le racisme. Un roman introspectif, subtil et grave. Malgré la mondialisation, le rapprochement des peuples, des cultures, le problème de l’identité enkyste nos sociétés. Les États-Unis, pays d’émigration depuis leurs origines récentes, défrayent dramatiquement la chronique. Si des hommes peuvent y être assassinés aussi facilement par des policiers, que sont les vexations, humiliations, freins, mises à l’écart subis par les non Wasps, ces non Anglo-Saxons blancs et protestants, Les Autres Américains, quoi ? Laila Lalami est né à Rabat. Professeure de littérature dans une université californienne, auteure de trois romans non traduits, elle...
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

La Fenêtre au Sud

de Gyrdir Eliasson

La Fenêtre au Sud de Gyrdir Eliasson

Gyrdir Eliasson est-il écrivain de la nature ou écrivain de la solitude ? Certainement des deux. Il mêle ainsi les thèmes et les joue à l’unisson, privilégiant les tons graves, souvent mélancoliques. Il s’emploie à ne pincer qu’une seule corde, exacerbant jusqu’à la rupture la tension qu’elle génère. Ses fjords, ses forêts, leurs lumières, sont d’une beauté à couper le souffle. Et ses...
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

Negrelum

de Miquèla Stenta

Negrelum de Miquèla Stenta

Si la merde et la mort sont expurgées de nos sociétés aseptisées, confiées à des êtres obscurs, forcément subalternes, Miquèla Stenta les convoque ici au chevet de sa mère mourante car « C’est la merde qui fait le vivre. » Lorsque tout s’en va, que le corps s’échappe, que la tête s’égare, que reste-t-il ? « Où sera la limite entre cette volonté aveugle du vivant et la dignité humaine qui...
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

L' Oeil d’artémisia

de Emmanuelle Favier

L' Oeil d'artémisia de Emmanuelle Favier

Peintes, mais plus rarement peintres, comment au cours des siècles les femmes ont-elles pu être ainsi évincées du monde des arts ? Artemisia Lomi Gentileschi (1593-1652) en est l’exemple ou le contre-exemple parfait. Tant son parcours fut emblématique des terribles difficultés d’émancipation dans un monde régi par les hommes. Si elle connut la gloire en tant que peintre de cour des Médicis et...
juillet 2020
Le Matricule des Anges n°215

Ténèbre

de Paul Kawczak

L’œuvre aux noirs

Dans un premier roman époustouflant, Paul Kawczak peint une fresque barbare et hallucinée de la colonisation du Congo. Il est des gueules d’ange que l’on n’associe pas forcément aux jardins de supplices ou autres délices de la cruauté. Paul Kawczak, né en 1986 à Besançon, a plutôt l’air poupin. Il est aussi des pays, petits ou grands, dont on oublie l’implication dans des génocides ou crimes contre l’humanité, relativement récents et qui, paradoxalement, incarnent encore la bonhommie et le paternalisme. Le...
juillet 2020
Le Matricule des Anges n°215