La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Emmanuelle Rodrigues

Message Envoyer un message

Articles

La Nuit n’éteint jamais nos songes

de Joël Vernet
Le voyage intérieur Joël Vernet nous offre quelques pages du livre de sa vie. Son récit n’élude ni la quête intérieure ni la soif de lumière qui n’ont jamais cessé d’être. Dès son premier livre en 1988, intitulé Lettre de Gao, Joël Vernet s’est engagé sur la voie d’une recherche toute singulière et personnelle. Si le voyage représente cet élan qui porte à la découverte, il peut aussi bien prendre une tout autre direction. Joël Vernet se sera également tourné vers l’écriture de sa vie intérieure. La Nuit n’éteint jamais nos songes rassemble ainsi les feuillets d’une vie devenue livre. Le lecteur ne trouvera là aucune leçon de vérité, mais l’intuition d’un homme qui depuis l’enfance traverse « les nuits une torche à la main ». L’auteur évoque l’éveil de sa...
juin 2021
Le Matricule des Anges n°224

Juste au-dessus du silence

de Anna Gréki

Capitale Anna Gréki

Accompagnés de textes inédits, les poèmes de l’écrivaine et militante algérienne font ici la preuve que sa voix n’a rien perdu de sa force. Voici une poésie de prime abord tout en lyrisme, et pourtant loin de tout formalisme. Dans les vers façonnés par Anna Gréki, chaque mot en présence est à considérer attentivement, rien qui ne soit là susceptible de laisser le lecteur indifférent. Cela n’a pas échappé à ses contemporains qui la reconnurent d’emblée comme l’une des grandes voix de la littérature algérienne des années 50 et 60....
février 2020
Le Matricule des Anges n°210

Si décousu

de Ludovic Degroote

Vu de l’intérieur

Ludovic Degroote nous donne à lire au rythme de textes récents et de plus anciens sa quête poétique et esthétique. Si décousu rassemble des poèmes pour une part déjà édités, ayant fait l’objet de tirages limités sous forme de livres d’artiste, en plaquettes ou en revues. D’autres sont en revanche inédits. Écrits entre les années 1989 et 2015, ces quarante-deux textes forment un ensemble hétéroclite qui pourrait donner l’impression d’une sorte d’anthologie se conformant ainsi à un titre programmatique....
janvier 2020
Le Matricule des Anges n°209

Autobiographies de la faim

de Sylvie Durbec

Parole d’une dépossession

Poème en prose incantatoire, Autobiographies de la faim entend faire œuvre de son désœuvrement : Sylvie Durbec procède à une sorte de catharsis. En neuf séquences, Sylvie Durbec nous offre un récit au style tout à la fois laconique et baroque. Sur la scène de son théâtre intérieur, la narratrice entreprend un périple au cœur de ses souvenirs d’enfance ravivés par le deuil de ses parents disparus. Comment alors faire parler les images que la mémoire suscite sans cesse, quand il ne s’agit parfois que de quelques bribes sur le point de...
novembre 2019
Le Matricule des Anges n°208

Quand la parole attend la nuit

de Patrick Autréaux

L’art d’aimer

Patrick Autréaux se réinvente sous les traits d’un jeune étudiant en médecine ainsi qu’il le fut lui-même. Un magnifique roman sur l’amour. Né en 1968, Patrick Autréaux n’a pas toujours été écrivain. Dès l’enfance, il se découvre une passion pour la médecine à laquelle il s’est en premier destiné, et ce n’est que plus tardivement qu’il en viendra à se consacrer à la littérature. En 2006, il cessera d’exercer la psychiatrie d’urgence. Atteint d’un cancer dont il guérira, il entreprend alors d’en faire le récit dans un triptyque...
octobre 2019
Le Matricule des Anges n°207