La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Emmanuelle Rodrigues

Message Envoyer un message

Articles

Quand on n’a que la terre. Et autres recueils

de Abdourahman A. Waberi
Parole de sage Quand on n’a que la terre nous fait découvrir « la parole épique » d’Adbourahman A. Waberi, un amoureux émerveillé de la langue. Né en 1965 à Djibouti, Abdourahman A. Waberi est l’auteur d’une œuvre importante comprenant notamment une trilogie sur son pays natal, Le Pays sans ombre, Cahier nomade et Balbala. En 2021, il s’est vu attribuer la Grande médaille de la francophonie, décernée par l’Académie française, une distinction notable pour cet ambassadeur de la francophonie. Selon Alain Mabanckou qui signe ici la préface, l’auteur se considérerait plutôt comme « un enfant de la post-colonie ». Signataire en 2007 du manifeste pour une « Pour une littérature-monde en français », Abdourahman A. Waberi entend surtout...
novembre 2022
Le Matricule des Anges n°238

Corps flottants

de Jane Sautière

Le pays oublié

À travers l’évocation de son adolescence au Cambodge, Jane Sautière retrace les moments décisifs de son propre destin. Et met en lumière une part de l’histoire de ce pays meurtri. Jane Sautière nous embarque ici dans un voyage de la remémoration qui nous saisit par sa grâce et sa gravité. Malgré la « faillite de la mémoire », et la honte liée au fait de vieillir, l’écrivaine n’en demeure pas moins toujours requise par « l’étonnement de ce qui survit ». De sa plume alerte, elle cisèle les plus justes formules pour évoquer tous ceux et celles qui telles des silhouettes...
septembre 2022
Le Matricule des Anges n°236

Œuvres

de Alejandra Pizarnik

Pizarnik, les mots de l’extase

Œuvres donne à découvrir une créatrice hantée par son désir d’exigence et son obsédante quête de vérité. Voici réunis en un seul volume les écrits poétiques Alejandra Pizarnik, née à Buenos Aires, en 1936. Issue d’une famille juive émigrée d’Europe de l’Est, elle s’empressera de la quitter pour séjourner au début des années 1960 à Paris, puis en 1968, à New York. De retour dans sa ville natale, elle y décédera en 1972. Elle aura conçu cependant sept recueils, publiés de son vivant, de 1956 à...
juin 2022
Le Matricule des Anges n°234

Blue box

Suivi de "le voyage au centre du discours"
de Barbara Köhler

Une autre poétique de la présence

Inédit en français, Blue Box nous laisse découvrir le bourdonnement permanent d’une langue tout autre. Génialement inventif. Barbara Köhler a fondé son approche de la création poétique sur une conception élargie de celle-ci. Par le biais d’une critique du langage susceptible de reproduire l’aliénation à l’œuvre au sein de la société, elle met en avant une fonction autre de l’art : s’orienter vers une échappée, celle d’un ailleurs que le langage permet d’entrevoir si ce n’est de signifier. Née en 1959, en RDA, à...
avril 2022
Le Matricule des Anges n°232

Le Pain perdu

de Edith Brück

Pourquoi aurais-je survécu ?

de Edith Bruck

Une quête de vérité

Hantée par la déportation, Édith Bruck laisse entendre sa voix d’une extrême justesse. Déportée à Auschwitz en 1944, Édith Bruck n’a cessé de rendre compte de son expérience dans les camps depuis qu’elle a commencé à être publiée en 1959. Ses écrits en partie autobiographiques n’en révèlent pas moins un regard toujours acéré et d’une grande lucidité. Installée à Rome dès 1954, après avoir sillonné l’Europe et tenté de s’installer en Israël, Édith Bruck choisit de...
mars 2022
Le Matricule des Anges n°231