La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Julie Coutu

Message Envoyer un message

Julie Coutu

Articles

Elmet

de Fiona Mozley
D'une forêt profonde Quand un conte pastoral se transforme en chronique sociale dans le Yorkshire. Un premier roman captivant de Fiona Mozley. Invité inattendu de la sélection 2017 du Man Booker Prize, Elmet est un roman façon conte noir. Une histoire dans et hors le monde, une lecture sociale d’un paysage porté par la littérature et ses mythologies. Elmet, mieux connu sous le nom de Yorkshire, est le dernier royaume celtique indépendant d’Angleterre. « Au XVIIe siècle, cette étroite vallée avec ses rebords et ses landes glaciaires était encore une “mauvaise terre”, un sanctuaire pour ceux qui souhaitaient échapper à la loi », selon le poète Ted Hughes. Fiona Mozley, habilement, combine les archétypes littéraires qui font la...
février 2020
Le Matricule des Anges n°210

Et filii

de Patrick Da Silva

Pays perdu

Dans un récit polyphonique, Patrick Da Silva tire les fils d’une mémoire intime. Patrick Da Silva raconte qu’enfant, il aimait les histoires, qu’il lit parce qu’on lui a lu. Mais qu’il n’y avait pas beaucoup de livres à la maison. Et que les histoires à entendre, c’était à la messe, le dimanche matin. Il y a dans Et filii des histoires et du contemplatif, de la messe et de l’écriture. Du temps à prendre et à donner. « Me suis assis sur les rochers. Dans mon dos la forêt...
juillet 2018
Le Matricule des Anges n°195

Dans la grande violence de la joie

de Chanelle Benz

Les contes cruels de Chanelle Benz

Sur fond de désordres familiaux et de conflits identitaires, Dans la grande violence de la joie met en scène des personnages inoubliables. De son expérience au théâtre, elle a gardé un sens certain du dialogue, de la mise en scène. De sa fascination d’enfant pour Billy the Kid, une attirance particulière pour le western. De sa culture britannico-américaine, une écriture au croisement des genres. La découverte de Chanelle Benz dans ce premier recueil de nouvelles, au titre très parfaitement évocateur, s’avère tout...
avril 2018
Le Matricule des Anges n°192

Nos souvenirs sont des fragments de rêves

de Kjell Westö

Les traces d’un amour

Rêves éveillés ou vies rêvées ? Nos souvenirs seraient des fragments de rêves, selon le Finlandais Kjell Westö. Ses personnages ont cette troublante évanescence, couleur sépia. Tout commence par une amitié. Rencontre de vacances, deux garçons, un vélo, l’été. Alex Rabell invite le narrateur – anonyme – à lui rendre visite, dans le domaine familial, au manoir de Ramsvik. En apparence, tout les sépare. Et pourtant. Entre le fils unique, classe moyenne, et l’héritier de la dynastie Rabell, se noue une relation destinée à perdurer. Portée par des liens de dépendance, et...
mars 2018
Le Matricule des Anges n°191

Les Buveurs de lumière

de Jenni Fagan

Les Buveurs de lumière de Jenni Fagan

Jenni Fagan raconte l’adolescence, les mal-être, la vie en marge. Son premier roman, La Sauvage (The Panopticon en VO) lui avait valu une inscription sur la liste Granta des meilleurs jeunes écrivains britanniques. Les Buveurs de lumière devrait consolider sa place. C’est un roman de fin du monde, mais sans la désespérance. Une histoire de silence et d’espaces immenses, étouffés par la neige...
octobre 2017
Le Matricule des Anges n°187