La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Virginie Mailles Viard

Message Envoyer un message

Articles

Où vont les vents sauvages

de Nick Hunt
Où vont les vents sauvages de Nick Hunt Tel Jan de Bont traquant les tornades en plein Midwest dans Twister, Nick Hunt poursuit les vents sauvages de la chaîne montagneuse des Pennines en Angleterre jusqu’en Provence. Mais ici pas de Jeep  : à pieds, de montagne en plaine, souvent affamé, sous la pluie ou le soleil, le voyageur met son corps et son âme à l’épreuve d’un périple hors normes. Helm, bora, foehn ou mistral peuvent surgir d’un coup, et c’est souvent le narrateur lui-même qui est débusqué, soumis à la modification radicale du « son du paysage ». Sous les pas de Hunt, les vents deviennent tangibles, comme lors de sa...
mai 2020
Le Matricule des Anges n°212-213

L' Opposante de la presqu’île

de Lydie Parisse

L’Opposante de la presqu’île de Lydie Parisse

L’Opposante de la presqu’île appartient à l’œuvre théâtrale de Lydie Parisse. Elle ouvrait alors ce que le poète Serge Pey, qui signe ici la préface, décrit comme un « dialogue inouï avec le dernier sommeil ». Monologue de théâtre donc, L’Opposante, vieille bretonne de 97 ans, revient sous la forme romanesque, récit d’une vie à la frontière du néant. La morte est bien morte, et son propos...
mars 2020
Le Matricule des Anges n°211

Le Sel de tes yeux

de Fanny Chiarello

Le sel de tes yeux, de Fanny Chiarello

Je préparais une exposition de photos et de textes sur la langueur de l’été dans le bassin minier, cette langueur que j’ai tant éprouvée quand j’avais ton âge… » C’est dans le cadre de ce travail que la narratrice retourne sur les lieux de son adolescence, et qu’elle saisit ce cliché d’une jeune athlète, Sarah. Sur la photo, Sarah court, autour d’elle des barrières, des cages de but...
février 2020
Le Matricule des Anges n°210

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon

de Jean-Paul Dubois

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois

Il neige depuis une semaine. Près de la fenêtre je regarde la nuit et j’écoute le froid. Ici il fait du bruit. » Ici, c’est le pénitencier de Montréal, 1357 détenus, et 82 mis à mort par pendaison. Paul Hansen partage un espace de 6 m2 avec Patrick Horton, un « homme et demi qui s’est fait tatouer l’histoire de sa vie sur la peau du dos », accusé de meurtre. De cette cage qu’il occupe...
novembre 2019
Le Matricule des Anges n°208

Cent millions d’années et un jour

de Jean-Baptiste Andrea

Cent millions d'années et un jour de Jean-Baptiste Andrea

C’est « dans un village où les querelles durent plus de mille ans  », face à trois pics adossés à l’Italie, que débute l’épopée de Stan, paléontologue. Dans ce « ventre du monde », il mène une recherche qui tient de la science et du conte de fées. Il a suffi d’une histoire, celle de Leucio le concierge, pour ranimer ce chercheur qui sommeillait dans un bureau de l’université. Leucio aimait...
septembre 2019
Le Matricule des Anges n°206