La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Yann Fastier

Message Envoyer un message

Yann Fastier

Articles

Le Dit du Mistral

de Olivier Mak-Bouchard
Trois, six, neuf Avec un roman placé sous le signe des grands écrivains de la Provence, Olivier Mak-Bouchard réveille en fanfare quelques dieux endormis. Les familiers de l’œuvre d’Henri Bosco reconnaissent dans le Luberon l’un de ces hauts lieux dont la littérature a fait son terrain de jeu, à l’égal de l’Ardenne d’André Dhôtel et de la Lotharingie de Jean-Claude Pirotte. Lieux entièrement imaginaires, bien entendu, dont la visite effective n’apporte le plus souvent qu’amères désillusions. C’est particulièrement le cas du Luberon, depuis longtemps colonisé par les riches, où l’on peine à retrouver quoi que ce soit de l’émerveillement que procurait la lecture de L’Âne culotte et de Hyacinte. Il résiste, pourtant, de toute la force de ses...
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

La Mélancolie du maknine

de Seham Boutata

Ô joli chardonneret

Une enquête journalistique à la recherche d’un oiseau devenu symbole de l’Algérie tout entière. Le maknine, en Algérie, c’est le chardonneret, et c’est l’autre nom de la passion. Prononcez ce mot devant un Algérien et vous verrez ses yeux s’allumer. Car ce joli passereau bariolé de rouge, de jaune et de noir fait l’objet d’un véritable culte de l’autre côté de la Méditerranée, où ce sera à qui « écolera » le mieux son oiseau, c’est-à-dire lui apprendra le plus beau chant, le plus pur,...
juillet 2020
Le Matricule des Anges n°215

Panorama de nos mœurs politiques

de Maryan Guisy

Mœurs éternelles

En France, les passions politiques font leur entrée en littérature avec Balzac, avant de s’y répandre comme une traînée de poudre aux yeux à travers des œuvres de tout calibre, du canon de marine (Flaubert, Zola, Daudet…) au revolver pour dame (Feuillet, Champsaur, Bourget…) Avec une belle érudition de docteur ès lettres, Maryan Guisy en déploie point par point les ors et les revers à...
juillet 2020
Le Matricule des Anges n°215

La Révolte de Madame de Merteuil

de Dominique Aury

Au plein soleil de l’orgueil

Figure exemplaire d’un certain effacement volontaire, Dominique Aury revient dans la lumière avec un recueil inédit de préfaces et d’essais. Du temps où le sommaire de la NRF faisait encore un peu rêver, y paraissait avec régularité le nom de Dominique Aury. Et pour cause, puisqu’elle en fut la secrétaire de 1953 à 1977, aux côtés de Jean Paulhan dont elle fut aussi et jusqu’au bout l’amante. Tout cela est connu, comme il est désormais avéré qu’elle fut bien la Pauline Réage dont l’Histoire d’O, en 1954, devait défrayer la...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214

La Suisse de travers

de Daniel de Roulet

La Suisse de travers de Daniel de Roulet

Daniel de Roulet a le jarret vigoureux, le pied léger et les épaules solides. Le jarret vigoureux pour avoir entrepris de traverser la Suisse à pied, d’ouest en est et du nord au sud – manière, dit-il avec malice, de « faire une croix sur son pays ». Le pied léger parce qu’il le fait d’un pas vif et sans s’attarder. Chaque étape est avalée au pas de charge, avec des hauts et des bas, bien...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214