La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Délitement yankee

mars 1997 | Le Matricule des Anges n°19 | par Dominique Aussenac

Etrangère en ce monde

En admettant que tu doives croire en quelque chose, est-ce que c’est forcément en Mac Donald’s ?« Voici une question qui remet en cause le fondement même des États-Unis. Elle est posée à un gosse par le héros de Camelote, une des nouvelles de ce recueil où le pays de la liberté apparaît comme une »machine à pop-corn qui ne soufflait plus que de l’air froid". Pays maudit, peut-être parce qu’il fut construit sur un immense cimetière indien.
Les jeunes personnages de ces histoires ont le fatum collé à la peau, n’en éprouvent aucune révolte, n’en tirent aucune philosophie. Raymond, le héros de la nouvelle Le Roi des Éléphants doit récupérer sa mère au commissariat. Elle s’est encore foutue à poil dans un bus. Il doit y aller, obligation morale, avec son père qui n’en finit pas de dessoûler. Le héros de Camelote est sur le point de refaire sa vie, mais son ex-femme le rattrape, avec elle une bande de motards. Tout fini en bouillie. C’est comme ça ! Les héros de Canty sont pris dans la tourmente du quotidien, ne maîtrisent rien, quittent les rails de la civilisation. Pourtant lucides, leur âme semble nickel. Des êtres revenus à une sorte de pureté des origines dans un pays qui n’est plus qu’une maison des morts. Kevin Canty vit à Missoula, Montana. Il enseigne l’écriture romanesque à l’université, écrit des nouvelles publiées par les revues Esquire et Story. Ce recueil qui colporte ces dix petites perles lourdes de mistoufle, sanguinolantes et tendres, décapantes et désabusées est son premier ouvrage. Une écriture vive, allant à l’essentiel, des dialogues incisifs et grinçants.

Étrangère en ce monde
Kevin Canty

L’Olivier
Traduit de l’américain
par Pierre Furlan
224 pages, 99 FF

Délitement yankee Par Dominique Aussenac
Le Matricule des Anges n°19 , mars 1997.
LMDA PDF n°19
4.00 €