La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Domaine étranger
Proses

Les articles

Un papillon, un scarabée, une rose

de Aimee Bender
Émotions singulières Fantaisiste et délicat, Un papillon, un scarabée, une rose d’Aimee Bender dit la difficulté à composer avec ce qui nous entoure, sans crainte. Ce qui dit peut-être le mieux Aimee Bender, l’auteure du mélancolique Singulière tristesse du gâteau au citron (L’Olivier, 2013), c’est une certaine idée de la douceur. Et de la douceur, dans ce roman qui dit la folie maternelle, l’abandon, la peur de l’autre, de l’autre en soi, la difficulté à grandir et partir, la nécessité à vivre ailleurs et loin, il en fallait. Il en fallait, au point de passer par le papillon, le scarabée, la rose, curieux monde insectoïdovégétal, pour apprivoiser l’enfance qui s’enfuit, la solitude, le monde tout autour. Construite comme un triptyque, et tout en...
février 2021
Le Matricule des Anges n°220

Melancolia

de Mircéa Cartarescu

Melancolia, de Mircea Cartarescu

D’Orbitor à Solénoïde, les univers mis en place par Mircea Cartarescu relèvent le plus souvent d’une fantasmagorie fortement teintée de rêve éveillé, où le réel, lâché par la physique, n’est qu’une pâte malléable à l’envi, selon les états d’âme de personnages à l’intériorité tourmentée. En trois nouvelles encadrées de deux apologues, Melancolia ne fait pas exception, tout en s’attachant plus...
février 2021
Le Matricule des Anges n°220

Tu ne désireras pas

de Jonathan Miles

Esthétique du déchet

L’homme est-il jetable ? L’écrivain américain Jonathan Miles fait la satire de notre société de consommation. Non, il ne s’agit ni d’un manuel bouddhiste ni d’une leçon d’ataraxie antique. Quoique… Car le romancier américain Jonathan Miles (né en 1971) commande : Tu ne désireras pas. Ainsi serait assurée la tranquillité de l’âme, tant le désir entraîne son insatisfaction et son éternel retour lancinant. Il s’agit plutôt de savoir combien ce même désir chevillé au corps entraîne de consommation et...
février 2021
Le Matricule des Anges n°220

Division Avenue

de Goldie Goldbloom

Femme imposante

Goldie Goldbloom nous offre un superbe portrait féminin au sein d’une communauté religieuse et masculine « rétrograde ». Relier les êtres, l’objectif des religions ! La question est de savoir si elles relient ou si elles lient ? La nuance est ténue mais importante. Le terme religion vient du latin ligare, attacher. Religare signifie lier encore plus fortement. Les religions, au lieu d’unir, entraveraient-elles leurs fidèles à des dogmes, des rites, des pratiques et les différencieraient-elles ainsi de ceux qui...
février 2021
Le Matricule des Anges n°220

L' Obole et autres recueils

de Ilias Ch. Papadimitrakopoulos

L’Obole et autres recueils

Tandis que la revue Brèves consacre sa 117e livraison aux « micro-nouvelles chinoises » (Mo Yan, Lu Xun, Ling Dingnian), Le Miel des anges propose la traduction d’un nouvel ensemble de celles du Grec Ilias Papadimitrakopoulos après Bains de mer chauds (2020). Il n’a pas été surnommé le « maître de la petite forme » pour rien celui qui a déclaré vouloir écrire « avec la sobriété et le sens...
février 2021
Le Matricule des Anges n°220