La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Magistrale Conférence

juillet 1997 | Le Matricule des Anges n°20 | par Thierry Guichard

Conférence N°6

Impressionnante, la revue Conférence réussit à être attrayante tout en faisant preuve d’une rigueur intellectuelle hors normes. Enrichissant.
Dire que Conférence est une revue superbe serait un bien frêle euphémisme. Ses 530 pages semestrielles sur papier bible témoignent, par la qualité des textes, d’une exigence remarquable. À cela s’ajoute l’esthétique très réussie d’une typographie soignée et d’une photogravure qui permet ici, dans cette quatrième livraison de découvrir les photographies d’Éric Dessert sur une Roumanie rurale et rude et les arbres dessinés au fusain par le peintre Alexandre Hollan. Chaque livraison de Conférence propose un thème (Le Clair-obscur pour le premier numéro, Le Scandale ensuite, La Beauté des corps enfin). Ici, Les Visages de la terre s’ouvre par une longue présentation de Thomas Jefferson, Président des États-Unis de 1801 à 1809. Suivent des extraits de sa correspondance au moment où se construisait la nation américaine. On avance dans l’histoire et dans l’étonnante fraîcheur avec laquelle les hommes d’alors s’inventaient un monde. Cent pages plus loin, Nicolas Bouvier, l’écrivain-voyageur arpente les territoires de l’ex-Yougoslavie et celui de la Moldavie, Maurice Chappaz gravit les monts alpestres, Pierre Bergounioux suit les « routes rectilignes pavoisées de reflets de fêtes, passementées de soleil » du plateau de Millevaches. Dans ce paysage où la terre dicte sa loi, il n’est guère étonnant de croiser Pascal Commère. Le poète réagit aux photos d’Éric Dessert citées précédemment. À quoi fait écho, à sa manière d’essayiste, et toujours à propos des mêmes photographies, le directeur de la publication, Christophe Carraud. La revue prend d’autres sentiers pour arpenter son sujet en évoquant l’École française de géographie, La Champagne pouilleuse vue depuis le Collège de France (par Roger Dion) ou l’histoire de la géographie humaine. On revient à la littérature avec Ossip Mandelstam qui évoque dans ses carnets de 1931-1932 la figure de l’explorateur allemand Pallas. Le dossier refermé, reste la partie « Cahier » constituée d’inédits et de nouvelles traductions. Et il suffit d’évoquer le nom des auteurs que l’on retrouve là pour comprendre à quel niveau de qualité se hisse Conférence : Gérard Macé, Gustave Roud et Philippe Jaccottet, Martin Heidegger (La première version de L’Origine de l’oeuvre d’art, inédit également en allemand !), Friedrich Nietzsche dans une nouvelle traduction de Michel Haar, etc. Impossible de tout citer : Conférence est un continent qui nécessite de prendre le temps pour l’explorer : six mois ne seront pas de trop.
Conférence 536 pages, 130 FF abt 2 N°s : 240 FF - 25, rue des Moines 77 100 Meaux

Magistrale Conférence Par Thierry Guichard
Le Matricule des Anges n°20 , juillet 1997.
LMDA PDF n°20
4.00 €