La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Thierry Guichard

Message Envoyer un message

Thierry Guichard

Articles

La pensée à l'œuvre Le Monde des amants / L’Éternel Retour semble rassembler en lui toute l’œuvre de Michel Surya et celles aussi des écrivains et penseurs qu’il ressuscite. Monumental. Roman double et infini, le nouvel opus de Michel Surya fait partie des rares livres que mille lectures ne sauraient épuiser. Dense et exigeant autant dans la pensée qui emporte le lecteur que dans les phrases méandreuses et puissantes qui parfois le submergent, il fonde un genre particulier propre à accueillir toute la littérature qui compte (de Kafka à Lowry) comme la pensée portée au plus tranchant de l’expérience et ce, sans jamais donner de prise ni au divertissement ni aux afféteries de façade. Le genre de livre à partir duquel des centaines d’autres s’écriront. Demain, ou dans un...
juin 2022
Le Matricule des Anges n°234

En remontant le fleuve

Si elle prend sa source au cœur de gouffres effroyables, l’œuvre de Michel Surya a fait de la langue et de la pensée, les affluents majeurs d’un fleuve assez puissant pour irriguer toute la littérature. Il y a ceci dans la postface que Michel Surya a signée dans la première édition d’Exit (Séguier), vif récit pornographique écrit en 1982 et publié en 1988 : « ce qu’il y a six ans, je pouvais encore écrire, je ne suis plus sûr que je le puisse aujourd’hui. Bien sûr, je le peux : mais au prix peut-être que j’effraie. La vérité oblige à dire que je crains d’effrayer à proportion de ce que...
juin 2022
Le Matricule des Anges n°234

La Dernière Porte avant la nuit

de Antonio Lobo Antunes

Fugue compassionnelle

Dans son nouveau roman, António Lobo Antunes offre au polar une partition musicale à la J.S. Bach : une œuvre monumentale pour arrêter le temps. L’histoire pourrait faire trois lignes dans un journal. Quatre types mandatés par leur « patron » massacrent un homme d’affaires qui fut leur ami. Ils le tuent armés de coup-de-poing américain dans un garage sous les yeux de sa jeune fille que la victime demande d’épargner. Ils feront ensuite disparaître le corps dans un fût rempli d’acide qu’ils iront déverser dans la rivière. Laissant...
mai 2022
Le Matricule des Anges n°233

Aux noms des siens

Les textes qui composent le nouveau livre de Patrice Robin, constituent, plus qu’un portrait de l’auteur, celui d’une classe sociale à laquelle il est rarement accordé un peu de reconnaissance. Si Le Visage tout bleu débute avec le récit de la naissance difficile de son auteur, c’est sans exhibitionnisme que Patrice Robin l’a écrit. Bien au contraire. « Naissance » pose ainsi le lieu d’où l’écrivain nous parle. Venu le cou étranglé par le cordon ombilical, l’enfant survivra grâce à l’oxygène de la forge de son oncle. On naît parfois le visage d’un bleu provoqué par l’asphyxie et...
mai 2022
Le Matricule des Anges n°233

Vous êtes de moins en moins réels

Anthologie 2014 - 2021 (Inédit)
de Laura Vazquez

S’ouvrir à tous les possibles

En rassemblant sept années de publications éparses, l’anthologie de la jeune Laura Vazquez vient confirmer l’émergence d’une voix poétique inouïe et puissante. Ce sont des poèmes publiés en revues (Organisation de la chute, Par ici la sortie !, Sabir, Sunset RS, etc.) chez ses premiers éditeurs (Derrière la salle de bains, Plaine page, Cheyne) ou issus de commandes auxquelles Laura Vazquez, 36 ans, a répondu. Son premier roman La Semaine perpétuelle (éditions du Sous-sol) paru l’an dernier avait révélé à un plus grand nombre de lecteurs la...
avril 2022
Le Matricule des Anges n°232

Médiatocs – chronique

Pare-chocs du moi Écrite précipitamment dans l’absence de style, l’autobiographie de l’ancienne directrice du Monde des livres atteint à des abysses de pensée. Du moment que ça la soulage…. Elle était la directrice du Monde des livres jusqu’au jour (« un matin de janvier 2005 ») où on lui annonce qu’elle est démise de cette fonction pour redevenir une simple journaliste. Josyane Savigneau vit d’autant plus mal sa mise au placard (qui la vivrait bien ?) que celle-ci la renvoie à un complexe d’imposture qui l’habite depuis toujours et qu’elle va tenter de résoudre en écrivant ce Point de côté. On espérait une réflexion sur le métier de journaliste, une description des rouages de la critique parisienne ou au moins une véritable plongée dans les mécanismes intimes, inconscients...
novembre 2008
Le Matricule des Anges n°98

Un âne, des mots

Claire Castillon a probablement un vrai talent d’écrivain. Mais ses lecteurs ont assurément beaucoup de patience. Son nouvel opus, indigeste en diable, impose une lecture éprouvante. Cette rubrique, consacrée aux très médiatiques romanciers allait tranquillement vers la proclamation d’un axiome incontestable. Quelque chose comme : un best-seller se fabrique. Dès sa conception jusqu’à son écriture, un best-seller imite plutôt la pente douce (qu’on dévale sans y prendre garde) que la montée abrupte qui nécessite effort et courage. Les ingrédients du best-seller se trouvent...
octobre 2008
Le Matricule des Anges n°97

“ Les mecs, on la perd ! “

Quels ingrédients faut-il pour faire un best-seller ? Une louche de clichés alignés par un style de collégien attardé et assez de cynisme pour prendre ses lecteurs pour des gogos. Prenez une pincée de Paulo Coelho, le romancier philosophe pour ménopausés du cerveau, dont vous extrairez des préceptes profonds du genre : « accepte le destin qui est le tien et donne aux autres le meilleur de ton temps ». Cette morale à deux sous qu’adorent tous les apôtres de la domination (que les miséreux acceptent leur misère et ne viennent pas nous emmerder) nous est assénée par...
septembre 2008
Le Matricule des Anges n°96

Courrier du lecteur – chronique

La preuve par huit Publié il y a treize ans aux États-Unis, « Surfiction » est un essai réjouissant. Clair et incitatif, il donne les bases d’une réflexion en mouvement. Constitué de huit textes vifs, Surfiction traverse une bonne partie de la littérature de création (« le roman expérimental ») des années 60 à aujourd’hui plus particulièrement aux U.S.A. Raymond Federman sait de quoi il parle, puisqu’il fut un des premiers de sa génération avec Quitte ou double (1971) à révolutionner le roman (dans la lignée de Cervantès, Sterne ou Joyce). Le bonhomme n’hésite d’ailleurs pas à se citer lui-même… Le texte inaugural est un « manifeste postmoderne » : écrit en 1973, ce texte programmatique n’a pas pris une ride, si ce n’est, peut-être, dans l’utopique part...
juillet 2006
Le Matricule des Anges n°75