La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Des chiens et des hommes

janvier 2001 | Le Matricule des Anges n°33 | par Jacques Goulet

Les Larmes d’Ulysse

Que l’on ne soit pas du genre à s’attendrir à la vue du premier cabot n’empêchera nullement de se délecter en lisant Les Larmes d’Ulysse.
Cette suite de textes est si savamment composée que, malgré ses transitions nombreuses et ses ruptures parfois abruptes, elle semble à tout moment spontanée, comme naturelle.
Nous approchons le braque de Roger Grenier, l’auteur et nombre de ses amis écrivains : Camus, mais aussi Romain Gary, Jacques Brenner… Souvent plusieurs rencontres par page. Chacun est saisi en quelques mots ou en quelques pages face à son chien ou face à celui de Grenier. L’auteur semble vouloir saisir la singularité de toute personne dans le contact avec un animal. Une part de la vie infra-langagière se jouerait là mieux que nulle part ailleurs. Grenier aime ces bêtes, il lui plaît que ses amis les regardent, les caressent, leur parlent. Ce qui est vrai pour ses amis l’est aussi, d’une autre façon, pour les écrivains qu’il affectionne et pour quelques personnages historiques.
L’anthologie littéraire -histoires et courtes citations- constitue un bestiaire original d’une érudition impressionnante sans être pédante. Le lecteur appréciera la qualité de la présentation de ses écrivains préférés. Même la façon dont Thomas Bernhard est jugé « au mieux de sa forme » avec deux courts passages sur le chien à l’image de son maître est convaincante.
La densité de ce livre est aussi belle qu’on privilégie le regard sur les chiens, l’histoire littéraire ou l’autobiographie. Qu’est-ce qui attache un humain à un animal, à un chien ? La part de silence, l’amitié sans brouille, l’amour sans désir, où aucune attente ne risque d’être déçue. Cet attachement procède du temps passé en sa compagnie, des marches, des jeux partagés, mais surtout l’homme et l’animal ont en commun le besoin, la peur, la vulnérabilité, la souffrance et la mort.

Les Larmes d’Ulysse
Roger Grenier
Folio
176 pages, 18 FF

Des chiens et des hommes Par Jacques Goulet
Le Matricule des Anges n°33 , janvier 2001.
LMDA PDF n°33
4.00 €