La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger La Mort d’Antron Webern

janvier 2001 | Le Matricule des Anges n°33 | par Maïa Bouteillet

La Mort d’Anton Webern

Un cigare malheureusement allumé de nuit à quelques mètres d’un soldat américain ivre, un coup de feu (de faux ?) : ainsi s’achève la vie du compositeur autrichien Anton Webern le 15 septembre 1945. Ami d’Arnold Schönberg et d’Alban Berg, Anton Webern aura écrit une musique souvent qualifiée d’aphoristique tant elle se concentre sur elle-même et déploie ses 31 opus sur de courtes séquences. Saisie par le romancier autrichien Gert Jonke, la vie de Webern n’est pas un exercice de séduction musicale. C’est une ronde parfois hilarante, souvent macabre, d’un homme qui cherche à n’être que compositeur, ne peut s’installer quelque part sans craindre que son travail de chef d’orchestre d’opérette n’altère son inspiration. S’adressant tantôt au soldat américain, tantôt à cet auteur d’une « musique dégénérée », Gert Jonke dans ce court récit confronte avec virtuosité la recherche de la beauté et la bêtise humaine.

Verdier
Traduit de l’allemand par
Uta Müller et Denis Denjean
92 pages, 68 FF

La Mort d’Antron Webern Par Maïa Bouteillet
Le Matricule des Anges n°33 , janvier 2001.
LMDA PDF n°33
4,00 €