La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Un papou appelé à régner

janvier 2001 | Le Matricule des Anges n°33 | par Eric Naulleau

Comme expliqué par le « Groenlandais des tropiques » en personne dans les pages du Matricule des Anges (voir dossier du n°27), le versant arctique n’est en réalité que la partie émergée d’une œuvre en forme apparente d’iceberg (la fameuse série des Racontars actuellement en cours de parution chez Gaïa et reprise à mesure en 10/18). De ses séjours en différents points du globe, soit dans le cadre de ses fonctions passées d’observateur civil pour l’ONU, soit à la recherche des derniers hommes libres de notre temps, Jørn Riel a fait la matière d’une quantité de romans dont son éditeur français (saluons au passage cette exemplaire politique d’auteur) entreprend aujourd’hui la publication systématique. Première étape : l’Indonésie, ou plutôt la Nouvelle-Guinée occidentale, cette terre du bout du monde administrée par Djakarta mais essentiellement peuplée de Papous. Il y apparaît et y disparaît un certain Louis Schultz, dont on finit par apprendre qu’il s’est taillé un puissant royaume au beau milieu de l’Irian Jaya. Notre écrivain délaisse toutefois bientôt cette intrigue à la Joseph Conrad pour s’attacher au destin de la fille du Papou blanc, une métisse partagée jusque dans sa chair entre deux traditions inconciliables, en périlleux équilibre au-dessus d’un abîme tout à la fois réel (la « faille » de terrain qui donne son titre au livre) et imaginaire (le médaillon qu’elle porte autour du cou est vide). Il reste au lecteur à découvrir comment, au terme de maintes tribulations, l’héroïne se décide à trancher le nœud gordien.
Sans prétendre à la perfection du Jour d’avant le lendemain (Gaïa, 1998), Jørn Riel réussit ici une nouvelle fois à concilier le genre ethnographique et l’habileté romanesque tout en enrichissant sa galerie de personnages d’un autre magnifique portrait de femme.

La Faille
Jørn Riel
Traduit du danois
par Inès Jorgensen
Gaïa
272 pages, 119 FF

Un papou appelé à régner Par Eric Naulleau
Le Matricule des Anges n°33 , janvier 2001.
LMDA PDF n°33
4.00 €