La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Le Nouveau Recueil

décembre 2001 | Le Matricule des Anges n°37 | par Éric Dussert

Le Nouveau Recueil N°60

Depuis les travaux du bibliographe Quérard sur Les Auteurs déguisés de la littérature française (1845), le pseudonyme a été étudié sous toutes ses coutures : anagrammes, astéronymes, cryptonimes, initialismes, noms littéraires facétieux ou bizarres. Plus utilisé qu’on le croit, il dispose toujours d’un puissant attrait pour qui veut changer de peau, redoubler d’audace ou d’humour. Il est une Utopie où tout est permis. Dans un dossier intitulé « sous pseudo… », Le Nouveau Recueil propose douze proses et poèmes assez ludiques sur le sujet. Parallèlement aux textes de R. G. et D2R2 (sic), d’Anonyme (re-sic), de Christan Travaux ou de Bénédicte Garançay, Philippe Lewis et Jean-Benoît Puech donnent des précisions. Le premier évoque La Prise de Genève ou du bon usage de la pseudonymie (Zulma), où l’Alsacien Jean-Marie Geng donnait en 1980 les raisons de sa nouvelle vêture patronymique. Quant à Jean-Benoît Puech qui a tout dit déjà sur l’existence de Benjamin Jordane lors du Colloque des Invalides consacré aux mystifications (2000), il fait l’état des lieux de quelques bibliothèques presque imaginaires. Rafraîchissant.

Le Nouveau Recueil No 60 - Éditions Champ Vallon 192 pages, 14 (90 FF)

Le Nouveau Recueil Par Éric Dussert
Le Matricule des Anges n°37 , décembre 2001.