La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Histoires de jour, contes de nuit

janvier 2003 | Le Matricule des Anges n°42 | par Franck Mannoni

Histoires de jour, contes de nuit

Comme dans un rêve, les voix s’estompent, les formes deviennent incertaines, les souvenirs affleurent, seul trésor de l’exilé, car « celui qui meurt sur la terre d’autrui meurt seul… » En France depuis 1976, Jabbar Yassin Hussin n’a emporté pour tout bagage que sa passion pour un pays qu’il a dû fuir, l’Irak. En témoignent ces récits passés, Le Lecteur de Bagdad, ou encore ces vingt-neuf nouvelles, autant de strates archéologiques patiemment fouillées. Indulgence nostalgique et courageuse lucidité s’y disputent une suprématie illusoire. Parce qu’il a choisi de montrer l’Irak vécu par ses habitants, Jabbar Yassin Hussin relie le fait divers aux interrogations de ses personnages. Le destin tragique d’une femme égorgée par son père pour avoir écouté son cœur, mélange ainsi les genres, entre le roman d’amour et le drame social. Ici un soldat qui meurt à la guerre, là un jeune garçon découvre le hammam : la vie s’enrichit de l’imaginaire, l’histoire devient conte.

Histoires de jour, contes de nuit
Jabbar Yassin Hussin
Traduit de l’arabe par Mustapha Oulmane
et Raymond Bozier
L’Atelier du Gué
116 pages, 15

Histoires de jour, contes de nuit Par Franck Mannoni
Le Matricule des Anges n°42 , janvier 2003.