La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Guerre academy

mars 2003 | Le Matricule des Anges n°43 | par Thierry Guichard

La Pensée de midi N°9 (Regarder la guerre)

Regarder la guerre (inédits Danilo Kis)

L’entretien qui ouvre le N°9 de La Pensée de midi, justifie les analyses qui le suivent et qui interrogent l’image que le cinéma donne de la guerre. Cet entretien avec le philosophe Paul Virilio fixe le cadre (l’écran) dans lequel s’inscrit aujourd’hui la guerre d’Irak mais aussi toutes les guerres modernes. On a beau, alors que s’écrit cet article, n’être pas encore entrés dans les opérations militaires américaines, Paul Virilio nous montre que tout a bien commencé puisque « la guerre se prépare dans l’univers symbolique, elle se travaille dans l’opinion à partir du regard porté sur l’Autre » (Maryline Crivello et Thierry Fabre). Mais Paul Virilio avance un concept qui glace le sang. Selon lui, les événements du 11 septembre, à l’image de l’attentat de Sarajevo qui déclencha la Première Guerre mondiale, auraient d’ores et déjà amorcé la première guerre civile mondiale. Et puisqu’il s’agit déjà d’une guerre d’images (et de vision du monde), le philosophe resserre le nœud : « Désormais, regarder la guerre et faire la guerre c’est le même jeu. » Après lui, Maryline Crivello décrypte, de la peinture au cinéma, l’évolution des images de la guerre. C’est bien là le sujet de ce numéro de la revue, attachée à trouver dans l’espace méditerranéen, l’échappatoire nécessaire aux logiques impérialistes qui nient l’intégrité de l’Autre. Cet ancrage géographique explique aussi la part donnée ici aux deux guerres d’Algérie (guerre de libération, et ces dernières années, guerre civile). Benjamin Stora nous rappelle que peu d’images ont été prises de la guerre civile algérienne convoquant ainsi la fiction cinématographique. Six films ont été tournés sur le sujet, trois français et trois algériens, dessinant une symétrie dont le film de Dominique Cabrera, L’Autre Côté de la mer fait un symbole troublant. La symétrie prend des accents plus polémiques avec le conflit israélo-palestinien : à Rashid Khalidi qui condamne Israël et les USA (mais réfute le bien-fondé des attentats terroristes palestiniens) répond, d’une ce
C’est là, un des grands mérites de ce numéro, que de nous faire réfléchir en nous plaçant au cœur même de la polémique. Absolument nécessaire, la lecture de l’étude que Bruno Étienne a menée sur les magazines français, montre que les opinions sont les nouveaux champs de bataille. Et le langage une arme lourde qui au mot « islam » associe celui de « menace » ou de « guerre ». C’est édifiant pour L’Express, Le Nouvel Obs et L’Événement du jeudi. Entre autres.
Le dernier texte de cette livraison est un inédit de Danilo Kis dont il nous est rappelé qu’il affirmait « ma patrie se trouve dans la littérature ». On aimerait que cette patrie-là s’étende au monde entier.

La Pensée de midi N°9
Actes Sud
174 pages, 15
www.lapenseedemidi.org

Guerre academy Par Thierry Guichard
Le Matricule des Anges n°43 , mars 2003.
LMDA papier n°43
6.50 €
LMDA PDF n°43
4.00 €