La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Jeux d’illusions

janvier 2008 | Le Matricule des Anges n°89 | par Dominique Aussenac

Sigila N°20 (Théâtre du secret)

Donné à voir « , telle est la signification du mot théâtre en grec. Au cours des civilisations, qu’a t-on voulu donner à voir par le théâtre ? Jean Duvignaud, juste avant de nous quitter, répondait : » susciter l’incertaine anxiété de ce qui peut être et qui reste caché « . Belle et sibylline formule que la vingtaine d’intervenants de Sigila, revue franco-portugaise sur le secret, explicite. Ainsi Simon Berjeaut nous transporte dans l’ancien Broadway lisboète, le Parque Mayer, haut-lieu de théâtres de revues sous le dictateur Salazar et démontre comment ces » revistas « servaient d’exutoire en transgressant habilement la censure. Pedro Vianna, poète et dramaturge brésilien, exilé deux fois, raconte comment le régime brésilien des années 60 et 70 avait inventé et promulgué » le décret secret ", la connaissance du texte étant réservée aux seules personnes chargées de son application. Il en fit une pièce de théâtre. Le 25 octobre 2001, le président G.W. Bush l’intégra, lui, dans le Patriot Act. Sous les hauts patronages de Nietzsche, Barthes et Artaud, ethnologie, psychanalyse, philosophie, littérature dévoilent ici finalement plus sur ce que le donné à voir peut cacher que ce qu’il nous révèle. Avec intelligence et esprit critique.

Sigila N° 20 (Théâtre du secret) - 243 pages, 16 (21, rue Saint-Médard 75005 Paris)

Jeux d’illusions Par Dominique Aussenac
Le Matricule des Anges n°89 , janvier 2008.
LMDA PDF n°89
4.00 €