La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Un autre monde

octobre 2010 | Le Matricule des Anges n°117 | par Thierry Guinhut

Grâce à une écriture à la fois touffue et fluide, riche et colorée comme le Mexique où s’initie le récit, ce roman de formation nous emporte à la croisée de plusieurs mondes : monde intérieur de l’écrivain dont la vie nous est contée, mondes opposés et complémentaires de part et d’autre de la frontière américano-mexicaine. Lyrisme et ironie sont les armes d’Harrison X Shepherd, auteur de romans historiques consacrés aux Aztèques. Son identité, entre sa mère Salomé venue des états-Unis et cet Enrique qui fréquente les barons du pétrole, va se construire dans les années trente pour se parfaire, entre école militaire et massacres de la grande dépression à Washington, voire se briser lorsqu’il sera confronté à la Commission des activités antiaméricaines… Et comme il est de tradition, lorsque l’ambition d’écrire son grand roman américain taraude quelqu’un qui, à 55 ans, a déjà publié huit livres chez nous traduits, il s’agit pour Barbara Kingsolver de prendre en écharpe les grands mythes de l’histoire du double continent. Ainsi : rencontre des peintres muralistes, comme l’impressionnant Rivera, de la surréaliste Frida Kahlo, de Trotski et son assassinat, puis du maccarthysme, dans un ensemble qui n’est pas sans rappeler certains textes de Carlos Fuentes et de Mario Vargas Llosa.
Mais cette traversée du siècle est aussi une réflexion sur l’écriture biographique, sa passion et ses difficultés, à travers l’intervention récurrente de la secrétaire et « archiviste » Violet, qui, transcrivant carnets perdus et retrouvés, critiques, journaux et correspondances du romancier à succès, tente de dépasser les lacunes de son sujet (The Lacuna est le titre original). Il n’aurait plus manqué à ce roman que d’éviter l’hagiographie trotskiste et ce soupçon de manichéisme entre bons révolutionnaires mexicains et Américains dominateurs (même si leur effort de guerre est loué) pour trouver toute sa dimension.

Thierry Guinhut

Un autre monde
Barbara Kingsolver
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Martine Aubert
Rivages, 672 pages, 24,50

Le Matricule des Anges n°117 , octobre 2010.
LMDA PDF n°117
4.00 €