La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Histoire littéraire Vie et faits du fameux chevalier Schenapahnski

janvier 2018 | Le Matricule des Anges n°189 | par Thierry Guinhut

Vie et faits du fameux chevalier Schenapahnski

Voici un sacré chenapan ! Il est digne de marquer d’une pierre bariolée l’histoire littéraire allemande. Il s’agit en effet, en 1848, l’année même du Manifeste communiste, du premier roman-feuilleton, publié dans la gazette de Marx et d’Engels. Étymologiquement, Shenapahnski signifie « voleur de poules ». Il faut prendre cette appellation dans tous les sens. Notre héros ploie sous le poids des dettes et s’approprie plus ou moins indûment l’argent d’autrui. Quant aux femmes, il ne se fait pas faute de les oublier, poursuivant une carrière accidentée de séducteur… jusqu’à une laide et chauve duchesse. Ce qui le mènera au Parlement de Francfort.
Lecteur, tu t’amuseras beaucoup au cours de cette « rocambolesque épopée », de ces péripéties contées sur le mode héroï-comique et grivois. Une foule d’amourettes, un duel, des diamants achetés au nom de «  Zeus  » ; de Berlin à Rome, en passant par l’Espagne, les aventures burlesques s’entrechoquent avec un train d’enfer et une corrosive ironie. L’humour au galop cache cependant une satire insolente contre une classe de nobliaux plus préoccupée de ses aises et roublardises que du bonheur de ses concitoyens et du progrès de la société. Auteur d’un seul livre, le chroniqueur social Georg Weerth ne bénéficia que d’une courte vie (1822-1856). Il s’en fut mourir à La Havane, laissant à la postérité un irremplaçable roman à clés brocardant le chevalier Lichnowsky-Shenapahnski, mais surtout un fleuron du récit picaresque, dans la lignée rabelaisienne et du Simplicissimus de Grimmelshausen.
Thierry Guinhut

Vie et faits du fameux chevalier Schenapahnski, de Georg Weerth, traduit de l’allemand par Christophe Lucchese, RN éditions, 232 p., 23,90

Le Matricule des Anges n°189 , janvier 2018.
LMDA papier n°189
6.50 €
LMDA PDF n°189
4.00 €