La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Théâtre Cortège(s)

janvier 2018 | Le Matricule des Anges n°189 | par Patrick Gay Bellile

Les lycées sont en ébullition. Au cours d’une manifestation, la jeune Marion s’effondre. Toutes les tentatives pour la réanimer seront vaines. Mort naturelle ou mort violente ? Défilent alors une galerie de personnages : la mère de Marion, l’adjudant Meurey chargé de lui annoncer la nouvelle, Amblard, le proviseur du lycée que fréquentait Marion et qui sera séquestré par les lycéens auxquels il fera découvrir le bonheur de manger des huîtres, Reda, l’amoureux de Marion et leur brève histoire d’amour, racontée en flash-back, Charlotte la jeune journaliste, et puis Maurice Erguin, le secrétaire général de la préfecture de Paris qui rêvait d’un poste en province : « La perspective d’œuvrer au salut de la République entre des volcans éteints et des Salers d’âge mûr, à découper au laguiole du Saint-Nectaire, du Fouchtra ou du Bleu de Thiézac, avait bercé ses deux années d’études à L’ENA. » Et puis bien sûr, les réseaux sociaux. Lieux de toutes les manipulations, de toutes les fausses nouvelles, ils sont aussi le moyen privilégié de se contacter rapidement par messages codés, pour semer la police et préparer des surprises. Le tout est organisé sous la forme d’un récit soigneusement minuté que l’auteur destine à un chœur de comédiens. Trente petites séquences s’enchaînent pour raconter les détails, les rêves, les soucis personnels, le quotidien des uns et des autres. Il y a beaucoup de fraîcheur dans ce texte pourtant basé sur un fait divers tragique. De la légèreté aussi. De l’humour. Tous finissent par danser, Erguin au ministère et les lycéens en assemblée générale ou à l’église pour l’enterrement de Marion. Comme si la vie plus forte passait au-dessus pour filer vers demain. Et la dernière séquence met en scène une nouvelle manifestation, mais tellement différente des précédentes : improbable et joyeuse, drôle et surprenante. Finalement, la vie l’emporte. Et comme le proclame une banderole des lycéens en révolte : « Le monde ou rien. »

P. G.-B.

Cortège(s) de Thierry Simon
Lansman, 54 pages, 11

Le Matricule des Anges n°189 , janvier 2018.
LMDA papier n°189
6.50 €
LMDA PDF n°189
4.00 €