La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Armaguédon Strip

janvier 2018 | Le Matricule des Anges n°189 | par Camille Decisier

Percutée par une voiture alors qu’elle traversait la rue, une Bible sous le bras, en plein porte-à-porte évangéliste, Véronique Cordier a besoin d’être transfusée d’urgence. Problème : elle est une adepte rigoriste des Témoins de Yahveh, qui proscrivent formellement ce genre d’acte médical. Ce coming out métaphysique, c’est son fils EphèZ qui s’en fait le messager auprès du médecin. Sidération : « Ses narines se sont gonflées puis rétractées à plusieurs reprises, comme s’il tentait de les rentrer à l’intérieur de son crâne. J’ai pensé à ce que faisaient les sumos de leurs testicules avant un combat. » Dessinateur de BD, EphèZ a le don des caricatures instantanées, des crayonnages mentaux, pertinents mais parfois à côté de la plaque. À sa décharge, il a grandi sous tutelle messianique, gribouillant les brochures propagandistes dont sa mère encombrait chaque pièce de l’appartement et chaque recoin de son cerveau. Pour lui comme pour sa sœur, activiste végane en proie à un autre type d’illumination, l’hospitalisation de la mère est l’occasion d’une nécessaire mise au point sur l’enfance. « Nous avions longtemps refusé de reconnaître notre statut d’enfants abusés. Sous prétexte que personne ne nous avait violés. Et personne ne nous avait violés. Ils nous avaient juste enfoncé la tête dans un seau plein de merde chaque jour de notre enfance. »
Hugo Marsan disait qu’« écrire, c’est échapper à ceux qui veulent vous emprisonner dans leur univers, à commencer par la mère ». Sans tomber dans les pièges du poncif, Frédérick Houdaer questionne cet enfermement en traçant à l’acide ce portrait contemporain du jeune homme en artiste, désarçonné par la violence de l’amour/haine qu’il porte à sa mère, par sa propre paternité imminente, par ses pulsions adultères et par un certain kyste au poignet droit dont on ne dira pas plus. Charpenté par un incessant recours aux images, intimiste comme une planche de Tripp, aussi rock’n’roll que les premiers comics de Crumb, ce roman visuel vient enrichir la déjà foisonnante bibliographie (recueils de poèmes et néo-polars déjantés) d’un auteur dont on attend de pied ferme le prochain caprice.

Camille Decisier

Armaguédon Strip de Frédérick Houdaer
Le Dilettante, 222 pages, 17

Le Matricule des Anges n°189 , janvier 2018.
LMDA papier n°189
6.50 €
LMDA PDF n°189
4.00 €