La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Éditeur Gais rossignols et merles moqueurs

février 2018 | Le Matricule des Anges n°190 | par Éric Dussert

Rouge comme la cerise et le drapeau révolutionnaire, Le Temps des Cerises est au service d’une parole vive et libératoire. Poètes et prosateurs, unissez-vous !

Fondées il y a un quart de siècle, les éditions Le Temps des Cerises ont emprunté leur marque à la plus fameuse chanson de Jean-Baptiste Clément, membre du parti socialiste ouvrier révolutionnaire. Communard, c’est lui qui a tenu avec Eugène Varlin la dernière barricade de la semaine sanglante rue de la Fontaine-au-roi. Et c’est en souvenir des fruits rouges et nombreux chantés par Yves Montand à travers le monde que Francis Combes, ex-éditeur de la maison communiste Messidor fonda « Le Temps de Cerises » en 1993 pour y promouvoir la poésie, de préférence internationale, et les textes significatifs de la vie des peuples et de leur affranchissement. Désormais dirigé par Juliette Combes-Latour, Le Temps des Cerises s’est lancé dans une double aventure : conquérir un lectorat grâce à une diffusion efficace et fêter dignement un catalogue solide largement voué à la promotion des littératures traduites et de la pensée sociale. Un siècle après Octobre rouge, Gaston Couté côtoie le Kirghize Aïtmatov, Rosa Luxembourg flirte avec le poète syrien Souleimane, Charles Vildrac et Noam Chomsky croisent Jean-Paul Goux et Véronique Pittolo, Victor Chklovski parade avec Elsa Triolet et Maïakovski. Toute l’Internationale du Verbe est là.

Juliette Combes-Latour, Le Temps des Cerises fête ses vingt-cinq ans. Quelles festivités avez-vous prévues ?
Ce n’est pas rien pour une petite maison comme la nôtre. C’est en grande partie grâce au collectif humain qui entoure la maison, auteurs, traducteurs, lecteurs et amis que nous pouvons aujourd’hui célébrer ce quart de siècle. Il y a encore quelques mois, nous étions dans une situation périlleuse car nous devions trouver d’urgence un nouveau diffuseur-distributeur – question cruciale dans l’édition… Pour moi cela conditionnait la poursuite de notre activité. C’est chose faite aujourd’hui. Nous venons d’intégrer l’équipe des éditeurs représentés par Harmonia Mundi Livre. Nous attaquons donc cet anniversaire avec une énergie et un espoir renouvelés. Pour toutes ces raisons, et aussi parce que nous avons « la folie en tête », nous avons décidé d’un programme ambitieux pour nos vingt-cinq ans que nous avons décidé de « fêter » toute l’année [#25anstoutelannee], en vingt-cinq étapes, dont la première a eu lieu dans une nouvelle librairie montreuilloise, Zeugma. Cette première rencontre a pour nous beaucoup de sens. Déjà parce qu’elle se tient à Montreuil où nous avons posé nos valises il y a quatre ans et surtout parce qu’elle est animée par deux jeunes femmes courageuses et ambitieuses. L’accueil qui nous a été réservé était splendide. Rencontres poétiques, littéraires, débats, temps forts autour de la maison d’édition, mais aussi deux ou trois bals sont au programme.

Que retenez-vous des premières années à la tête de la maison d’édition ?
L’impression d’être embarquée dans un petit cyclone… J’ai repris l’activité dans un contexte un peu particulier. Dès la fin du lycée dans les années...

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA papier n°190
6.50 €
LMDA PDF n°190
4.00 €