La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Rotroldiques, de Nicolas Cavaillès

juillet 2019 | Le Matricule des Anges n°205 | par Guillaume Contré

Soixante pages suffisent à Nicolas Cavaillès pour construire dans une langue discrètement virtuose un récit capable de tendre un pont entre une réalité sociale parfaitement contemporaine et une dimension cosmique propre aux grands récits mythologiques. De fait, comme le rappelle avec justesse le texte en quatrième de couverture, Rotroldiques semble évoquer dès son titre Virgile et ses Géorgiques. Mais c’est bien de la commune sinistrée de Nogent-le-Rotrou dont il sera question. Il suffit au narrateur, par « un malheureux hasard », d’entrer boire un verre dans un bar sordide, Chez Nanard – comptoir en formica défraîchi, clientèle peu amène arborant fièrement l’étendard de sa couperose, patron guère causant –, pour que se déclenche l’implacable mécanique d’une tragédie que l’on pourrait croire grecque si elle ne se déroulait dans un monde hélas trop connu, celui du chômage, de la misère sociale, du renoncement. Ne nous méprenons pas, pourtant, ce qui intéresse ici l’auteur, ce n’est pas de tirer un profit douteux du sordide dans toute ce que sa description pourrait avoir de complaisante, mais bien de redonner du souffle à notre réalité – et, en passant, à la littérature – en retrouvant la puissance et l’étrangeté des récits « archaïques », ceux qui comprennent que les forces qui régissent l’univers et la vie des hommes dans tout son pathétisme ne sont pas séparées. Ainsi raconte-t-il l’aventure d’un chômeur qui, en rencontrant dans un bar glauque un autre chômeur bien plus mal en point et nihiliste que lui (son double maléfique, son opposé, en quelque sorte), finira par devenir aveugle. Son héros, comme ceux des tragédies, est à la fois hors et dans le monde. Sa cécité, quant à elle, dans ce qu’elle a d’irrémédiable (elle s’amorce peu à peu, à la suite d’un accident, et conquiert un œil, puis l’autre) est à la fois une condamnation et une opportunité, celle de s’élever et d’attendre, non pas la sagesse, mais la possibilité de vivre.

Guillaume Contré

Rotroldiques, de Nicolas Cavaillès
Éditions Marguerite Waknine, 60 p., 9

Rotroldiques, de Nicolas Cavaillès Par Guillaume Contré
Le Matricule des Anges n°205 , juillet 2019.
LMDA papier n°205
6.50 €
LMDA PDF n°205
4.00 €