La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Guillaume Contré

Message Envoyer un message

Guillaume Contré

Articles

Le Domaine Pouchkine

de Sergueï Dovlatov
Poésie soviétique Génial écrivain comique, Sergueï Dovlatov savait mieux que personne tirer le portrait amer et sensible de la vie sous un régime absurde. Toute l’œuvre du Russe Sergueï Dovlatov, disparu en 1990, dont les éditions La Baconnière ont entrepris la réédition depuis quelques années, est écrite sous le signe d’une double malédiction : celle, d’abord, de l’impossibilité de publier en URSS, puis celle de l’exil plus ou moins forcé de l’auteur en 1978 vers les États-Unis, ce qui lui permettra certes de publier enfin librement, mais lui fera également expérimenter le désenchantement d’une communauté d’exilés ankylosée et guère stimulante. Dovlatov, aussi désabusé qu’il soit (ou justement parce qu’il l’est), est un humoriste...
avril 2022
Le Matricule des Anges n°232

Les Grandes Soifs

de Joël Cornuault

Cure de jouvence

Dans un livre flâneur et sensible, Joël Cornuault nous invite à célébrer simplement, au quotidien, les noces du réel, jamais avare en surprises. Les Grandes Soifs du titre de ce recueil composé de brefs essais, d’observations in situ, de souvenirs, d’hommages et de réflexions diverses n’ont rien de telluriques, elles sont en apparence modestes mais pas moins essentielles. Il s’agit pour l’auteur, « en remuant ces images et ces idées gyrovagues », de revenir « vers un unique foyer de rumination : ce qui nous semble faire la beauté d’un...
avril 2022
Le Matricule des Anges n°232

Les Os rêvent

de Julien Boutonnier

L’ossature onirique du monde

Le poète Julien Boutonnier renouvelle le merveilleux scientifique dans un roman expérimental d’une ambition folle qui fait du rêve des os le centre même du réel. Dans certaines fables orientales, on ne sait pas si c’est le papillon qui rêve le rêveur ou l’inverse. Julien Boutonnier, lui, a choisi son camp : c’est la réalité tout entière, jusque dans ses infimes détails, qui est le produit d’une « constellation » de rêve. Ainsi, « une poussière en suspens, une roche, un brin d’herbe, la toile d’une araignée, la course d’un guépard, le bâillement d’un...
mars 2022
Le Matricule des Anges n°231

Johanne

de Marc Graciano

Marc Graciano, le feu sacré

Graciano Marc

L’art de décrire

Aussi à l’aise dans le roman-fleuve que dans le texte ramassé, Marc Graciano confirme avec deux nouveaux livres la force poétique de son projet. L’année 2022 commence bien pour Marc Graciano, avec la publication successive de deux livres. Johanne, qui marque son arrivée aux éditions du Tripode après six livres chez Corti, est à la fois son projet romanesque le plus ambitieux depuis l’inaugural Liberté dans la montagne et une tentative réussie d’écrire sur un personnage réel à un moment précis de sa vie. L’exercice était périlleux, car...
février 2022
Le Matricule des Anges n°230

Une langue vieille et toujours neuve

Marc Graciano parle avec plaisir de son travail, comme poussé par le désir de mettre le doigt sur ce qui se joue dans son écriture en perpétuelle expansion : une revendication sensuelle de la langue et une volonté de réenchantement du contemporain. C’est chez lui, dans un hameau situé à quelques kilomètres de Saint-Amand-Montrond, la sous-préfecture du Cher, au centre presque exact de la France, que nous reçoit Marc Graciano. Sa maison, une vieille bâtisse qu’il surnomme sa « cabane », se trouve dans une impasse non loin d’une abbaye cistercienne du XIIe siècle. Petit tour dans les bocages des environs, sous un agréable soleil d’hiver....
février 2022
Le Matricule des Anges n°230