La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Alberto Manguel

Ouvrages chroniqués

Monstres fabuleux
de Alberto Manguel
2020
Les êtres de papier qu’invente la littérature seraient-ils nos amis les plus chers, nos parents les plus proches ? Alberto Manguel n’est pas loin de le penser. Uaudrait-il inventer un nouveau genre littéraire : l’essai voyageur ? Le répertoire magique ? L’abécédaire des fantasmes ? Une fois encore, Alberto Manguel nous embarque, passagers à la fois ensorcelés et attentifs, dans un navire qui, à pleines voiles, va explorer l’archipel des œuvres littéraires de temps et lieux divers. Son cerveau serait-il une toile aux lacs plus nombreux encore que ceux d’Internet ? Un labyrinthe aux multiples couloirs menant à de mystérieuses cavernes ? N’ayons crainte : il tient toujours dans sa main le fil d’Ariane et les Minotaures qu’il nous présente ont été,...
Thierry Cecille
mai 2020
Le Matricule des Anges n°212-213
La Fiancée de frankenstein
de Alberto Manguel
2008
Un souvenir d’enfance est à la source de cet essai : la programmation, dans un somptueux mais décati cinéma de quartier de Buenos Aires, de trois films consacrés à Frankenstein, ceux que dirigea James Whale à partir de 1931. Une « terreur » sublime s’empare alors de celui qui en gardera l’emprise jusqu’à la maturité de l’écriture. L’histoire littéraire (l’invention de Mary Shelley en 1818), les méandres des scénarios et des mises en scène aux prises avec la censure et les questions de budgets, la stature de l’acteur Boris Karlof et sa boîte crânienne fendue, tout concourt à élever ces...
Thierry Guinhut
janvier 2009
Le Matricule des Anges n°99
La Bibliothèque, la nuit
de Alberto Manguel
2006
À son habitude, Alberto Manguel nous entraîne dans un labyrinthe riche de découvertes à travers ce royaume qui est aussi le nôtre : celui des livres. Entre les propos esthétisants du dilettante bien né inutile de citer des noms et la thèse universitaire avec son appareil sa forteresse ? de notes en bas de page et de bibliographie pléthorique, peut-être faudrait-il oser inventer un genre on dirait : voyage spirituel pour regrouper ces essais qui, depuis quelques années, allient érudition et subjectivité, notations autobiographiques et considérations esthétiques. Après Magris (de son Danube à L’Anneau de Clarisse), à côté de Calasso (La Ruine de Kasch) ou encore de Nooteboom (Le Labyrinthe du pèlerin), Manguel nous a ainsi offert, pour...
Thierry Cecille
novembre 2006
Le Matricule des Anges n°78
Un retour
de Alberto Manguel
2005
L’auteur d’Une histoire de la lecture a parfois commis des récits plus ténus, voire, diront les détracteurs, plus maigres… Mais ce Retour, quoique mince en pagination, est d’une réelle intensité. Intensité de la dynamique narrative d’abord et de la déflagration fantastique produite par la remontée du souvenir ensuite. Nestor, antiquaire romain, reçoit une invitation à un mariage. C’est l’occasion de retrouver une Argentine oubliée, ou occultée. Dès l’aéroport, les rues bondées, il fait la première rencontre d’un fantôme de son passé. Quitte-t-il le sol de la réalité, des coïncidences...
Thierry Guinhut
novembre 2005
Le Matricule des Anges n°68
Journal d’un lecteur
de Alberto Manguel
2004
Lecteur, extraordinaire à la Manguel, ou ordinaire à la Fadiman, est bien une vie à plein temps et à pleins bonheurs. Les hasards de l’édition nous font entrer coup sur coup dans l’intimité de deux lecteurs aussi passionnés qu’inlassables, et parmi l’aménagement de leurs bibliothèques. L’Argentin Alberto Manguel rassemble ses livres, venus d’autant de pays que de domiciles et d’un garde-meuble canadien, pour les installer dans une grange de la campagne poitevine. Anne Fadiman connaît le délicieux déchirement de faire s’épouser sa bibliothèque et celle de son mari dans un loft new-yorkais. Tous deux ne peuvent vivre sans lire… Après ses fameux Une histoire de la lecture et Dictionnaire des lieux...
Thierry Guinhut
novembre 2004
Le Matricule des Anges n°58
Une histoire de la lecture
de Alberto Manguel
Dans son impressionnante somme consacrée à l’histoire de la lecture l’essayiste argentin Alberto Manguel tente de mettre à nu la figure du lecteur. Outre la richesse des anecdotes, le mérite de l’ouvrage est de montrer l’évolution de la perception intime du lecteur face au livre : cette conscience d’un « je ne suis pas seul » qui s’affirme au fil des siècles, complétant ainsi la description de la relation texte-lecteur dont les mécanismes subjectifs et insaisissables ont jusque-là été délaissés des historiens. L’auteur, qui fit, entre autres, la lecture à Jorge Luis Borges atteint de...
Béatrice Bénistant
juin 1998
Le Matricule des Anges n°23