La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Éric Chauvier

A propos

Tristes topiques ric Chauvier écrit des textes inclassables à partir de son expérience d’anthropologue. Avec « Si l’enfant ne réagit pas », son deuxième livre publié chez Allia, il poursuit son voyage au cœur de l’étrangeté du quotidien, attentif à ce qui affleure à la surface des êtres. De son propre aveu, Éric Chauvier est venu à l’anthropologie par passion pour l’écriture. Son « terrain » d’enquête du moment, ce sont les zones dites à risque industriel. Il recueille la parole de celles et ceux qui vivent et travaillent dans ces lieux. Le chercheur pratique l’immersion : il prend le temps d’observer, d’écouter, de rassembler un matériau qui permettra d’accéder à une lecture renouvelée de la réalité sociale. Après deux ouvrages de science sociale (parus aux Presses Universitaires de Bordeaux et chez William Blake), il a publié en 2006 un texte sobrement intitulé...
mars 2008
Le Matricule des Anges n°91

Ouvrages chroniqués

Anthropologie de l’ordinaire : Une conversion du regard
de Éric Chauvier
2011
Entre science et littérature, Éric Chauvier propose de repenser la vocation de l’anthropologie afin qu’y résonnent les paroles vivantes qu’elle recueille. Il peut sembler paradoxal que les sciences sociales, portées par l’esprit des Lumières et revendiquant une volonté de comprendre l’Autre – le non civilisé, le « non encore entré dans l’Histoire » –, aient depuis leur naissance nourri envers ce dernier un préjugé empreint d’autant d’arrogance et de mépris. Dès l’origine, à travers les travaux de ses maîtres fondateurs, l’anthropologie a curieusement traité les individus qu’elle observait comme de simples éléments-témoins, substituables les uns aux autres. Des êtres dont la singularité, la conscience, la personnalité étaient niées ou au...
Jean Laurenti
avril 2011
Le Matricule des Anges n°122
Le Revenant
de Éric Chauvier
2018
L’œuvre du poète continue à fasciner par sa diversité, sa lecture critique de la modernité et sa sensibilité à « l’horreur » comme à « l’extase de la vie ». S’il est surtout célèbre pour le volume des Fleurs du mal – éreinté par la presse et condamné par la justice – Baudelaire (1821-1867) a développé toute une réflexion esthétique et morale au fil d’une œuvre souvent négligée, constituée d’essais, de nouvelles, de critiques d’art, de notes, de lettres. C’est d’abord cette œuvre cachée que revisite, chacun à leur façon, trois ouvrages récents. Dans Le Revenant (Allia), Éric Chauvier – connu pour la façon dont il a entrepris de renouveler l’anthropologie en s’intéressant plus particulièrement aux anomalies et à tout ce qui fait dissonance...
Richard Blin
septembre 2018
Le Matricule des Anges n°196